Steed Tchicamboud : « Greg est comme un père pour nous »

Après le trophée Coupe de France de l’an passé, c’est celui de la Semaine des As que Steed Tchicamboud ajoute à son palmarès. Le meneur de Chalon nous a accordé quelques minutes.

BasketActu : Cette victoire c’est d’abord un titre ou une revanche ?
Steed Tchicamboud : Revanche ! Revanche de l’année dernière quand on a perdu. Nos jeunes n’étaient pas encore prêts. Là ils étaient frais quand on les a fait tourner et on a gardé le cap. Hier pareil. C’est de bonne augure pour la suite.

BasketActu : Comme tu le dis, les jeunes ont fait un excellent tournoi, en particulier Joffrey Lauvergne sur les deux premiers matchs.
S.T. : Ouais et du coup on est bien en place. Ça prouve qu’on a misé sur de bons choix. Plus les jeunes sont bons, mieux on sera. Et si les jeunes sont très bons, alors là…

BasketActu : Dans quel état d’esprit vous étiez avant la finale ?
S.T. : On était en mode revanche. Le coach nous a répété hier, ce matin et encore à la mi-temps. C’est rentré dans notre tête. Et à partir de là, tu rentres sur le terrain pour gagner. Le coach nous a expliqué comment défendre sur leurs pick’n’rolls. Après on sait que quand on défend bien, on a une très très grosse attaque. Après on a eu des shoots ouverts et on a mis dedans. Quand tu les as ouverts, c’est plus facile. Franchement, c’était vraiment bien.

BasketActu : Vous avez vite pris le dessus en première mi-temps. Vous attendiez une grosse réaction de leur part ?
S.T. : Oui, on s’attendait à une pique d’orgueil de leur part. Mais aujourd’hui, on arrive à contrôler ce genre de matchs où on nous met la pression en fin de match. L’année dernière, ça n’était pas le cas.

BasketActu : A la fin, y’a eu grosse embrassade avec Greg Beugnot. Qu’est-ce que tu lui dis à ce moment-là ?
S.T. : Beaucoup de choses ! Parce qu’on parle beaucoup, on a des hauts et des bas ensemble, comme père et fils. Là, avant le match, il m’a dit que je jouais contre des gars avec qui je vais être en concurrence pour l’équipe de France. Il croit en moi et moi je crois en lui.

BasketActu : Ce trophée, c’est pour lui ?
S.T. : C’est une récompense pour lui et pour le groupe. Mais surtout pour lui. C’est comme un père pour nous. Il faut lui rendre tout ce qu’il nous donne.

Tags :
Comments

Commentaires (9)

  1. WhynotNANCY

    "il m'a dit que je jouais contre des gars avec qui je vais être en concurrence pour l'équipe de France" !!! la grosse blague mdr !!

  2. AND11

    Bravo Steed, grand match…

    Mais là encore une fois il gâche tout avec une déclaration qui n'a pas de sens…

    Enfin bref. C'est Steed.

  3. Pierrot

    Bien l'Hommage à Beugnot…

  4. Kicanovic

    Chalon c'est une Équipe et un Coach !!! Victoire amplement méritée .

  5. 72BOB

    A la fin de ce genre de Tournoi, il faut savoir dans ces commentaires mettre de côté rancoeur et … aigreur !!!Seule la victoire est belle, et l'équipe de Chalon mérite bien sa victoire.C'est même une très belle équipe : il serait très surprenant, à part des blessures graves sur ses joueurs majeurs, qu'elle ne soit pas à Bercy.

  6. Syra Sylla

    Vous avez un sérieux problème quand même. Il dit juste que c'est de cette manière que Beugnot le motive…