Steed Tchicamboud : « On va devenir l’équipe à abattre »

Steed Tchicamboud et Chalon ont des objectifs clairs : conserver leurs titres et tenter d’atteindre le Top 16 de l’Euroleague.

BasketActu : L’Euroleague, était-ce un rêve ou un objectif avant que vous vous qualifiez pour la saison prochaine ?
Steed Tchicamboud : C’était plutôt un objectif mais aussi un rêve de jouer l’Euroleague avec Chalon. Moi, je l’ai déjà jouée avec Nancy. On va dire les deux : c’était un rêve et un objectif.

BasketActu : Comment qualifierais-tu le niveau de la poule dans laquelle vous êtes tombés ?
ST : Je pense que c’est l’une des poules les moins difficiles de l’Euroleague. Là, on a deux gros matches dès le début c’est-à-dire les Polonais (ndlr : Gdynia) chez nous et après on va aller à l’ALBA Berlin. Ces deux premiers matches il faut les gagner sinon après ça va être difficile pour nous de se qualifier pour le Top 16.

BasketActu : Que penses-tu du recrutement actuel de Chalon ?
ST : On a décidé de changer un numéro 2. Blake (Schilb) va rester donc ça c’est très, très bien. Après il nous reste un poste 5. Mais je pense que le numéro 2, comme l’a dit Greg (Beugnot), c’est un mélange de Marquez (Haynes) et de Delaney. Si Greg l’a pris, il sait très bien comment est la physionomie du groupe et je lui fais entièrement confiance.

BasketActu : Quels sont tes objectifs personnels et collectifs pour la saison prochaine ?
ST : Personnel, je n’en ai pas, franchement. C’est plutôt collectif. C’est-à-dire d’attraper le Top 16 et d’essayer de garder tous nos titres que l’on a gagnés la saison dernière.

BasketActu : Est-ce que la préparation physique de Greg Beugnot est la plus difficile physiquement et mentalement que tu aies jamais connu ?
ST : Oui c’est sûr, il y a un stage à Thonon-les-Bains. C’est là où l’on souffre le plus et l’année dernière j’ai réussi à l’esquiver mais cette année je ne peux pas. Je commence déjà à y penser et ça me fait déjà peur.

BasketActu : Avec les trois titres (Semaine des As, Coupe de France, Championnat de France) empochés lors de la saison écoulée ainsi que la finale de l’Eurochallenge, devenez-vous l’équipe à abattre en Pro A ?
ST : C’est sûr que l’on va devenir l’équipe à abattre parce que l’on a nos trois titres à défendre. Vu que l’on garde à peu près le même collectif, tout le monde va nous attendre à chaque rencontre, à commencer par les matches de début de saison, c’est-à-dire les matches amicaux. Il faudra être prêt dès le début.

Tags : , , ,
Comments

Commentaires (2)

  1. vince72

    vous serez l'équipe a abattre c'est certain, vous pouvez compter sur le msb pour être la première à vous faire trébûcher.