Steeve Ho You Fat : « Il faudrait que l’on se dise les choses « 

Afin que Rouen aille mieux, il va falloir que les joueurs se disent les choses selon Steeve Ho You Fat.

Le Rouen Métro Basket va-t’-il pouvoir s’en sortir ? Difficile d’y répondre de manière définitive mais pour le moment les Normands sont derniers de ProB avec un maigre de bilan de deux victoires pour neuf défaites. S’il y’a du mieux dans le jeu c’est encore assez insuffisant. Pour le capitaine Steeve Ho You Fat il va falloir que les joueurs se disent les choses afin d’inverser la tendance actuelle.

« C’est une grosse déception; catastrophe je ne sais pas car on s’est quand même battu et on est revenu. On a loupé une occasion mais après la saison est longue. Même s’il n’y a pas de victoire encore on joue mieux. Il y’a encore de l’espoir. C’est encore possible d’accrocher les playoffs avec ce qu’il se passe au-dessus, on n’est pas largué. J’y crois; c’est de toute façon mon boulot d’y croire. J’ai confiance en mon équipe. On ne lâche pas l’affaire mais il faudrait que l’on se dise les choses dans le vestiaire. Là on se le dit encore gentillement. Il faudrait passer un cap mentalement pour être plus solide en fin de match. On a parié en début de saison sur ce côté accompagnateur mais sauf que soit ça passe soit ça casse. Là ça ne marche pas trop donc je pense qu’il va falloir être un peu plus sévère entre nous. Je ne parle pas du coach ou du staff. Tout le monde ne se dit pas les choses et je pense que c’est quelque chose qu’il faut faire pour grandir dans la tête pour apporter plus à l’équipe. Ca va venir car les événements font qu’il va falloir que ça se décoince. Ca vient tardivement mais je pense que ça viendra ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.