Strasbourg corrige Pau Lacq Orthez

Après la victoire face à Bamberg en Euroleague, Strasbourg a confirmé en championnat en disposant facilement de Pau 73 à 43.

Tim-AbromaitisAprès la première victoire en Euroleague face à Bamberg, Strasbourg avait l’occasion de confirmer en championnat avec la réception de Pau Lacq Orthez dans le cadre de la huitième journée. Et les hommes de Vincent Collet n’ont pas laissé passer cette occasion puisqu’ils se sont imposés sur le score de 73 à 43.

Il faut dire que l’opposition proposée par Pau Lacq Orthez n’avait pas de quoi inquiéter les Alsaciens. Au niveau de l’évaluation collective, les Béarnais ne sont pas parvenus à aller au-delà de… 17. Avec une attaque poussive contrairement à l’accoutumée, un pourcentage de réussite très faible (26,8%), un combat dans la raquette perdu (32 à 25), 24 balles perdues… il était impossible au promu de venir titiller le vice-champion de France en titre. Pour ce match sans offensivement parlant, l’absence d’Ahmad Nivins aura été un indéniable moins.

Pour Strasbourg on notera le bon match de Tim Abromaitis (22 points et 7 rebonds) qui semble trouver de plus en plus sa place au sein des systèmes de Vincent Collet. A ses côtés, Antoine Diot a lui aussi été brillant avec un match plein des deux côtés du terrain (13 points, 5 rebonds et 5 passes décisives).

La SIG a donc peut-être définitivement lancé sa saison tandis que Pau recevra la semaine prochaine un autre éclopé, le BCM Gravelines-Dunkerque, dans un match qui sentira bon la poudre.

 

Les stats

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.