Strasbourg « est au dos mur »

Strasbourg a grillé un nouveau joker en s’inclinant face à Patras.

En perdant face aux Grecs de Patras, Strasbourg a réalisé une très mauvaise opération en BCL. En effet, s’ils conservent la quatrième place du groupe D (avec un bilan équilibré de six victoires pour six défaites), les Alsaciens ne sont plus autant à l’abri de se faire chiper leur spot pour le tour suivant de la compétition européenne. Cependant, le coach Vincent Collet reste confiant, comme ses mots aux DNA le laissent apparaître. « On est dos au mur, mais je ne considère pas qu’il soit impossible de gagner contre Bologne et à Ostende. Tant que c’est mathématiquement jouable, il faut s’accrocher ».

Mais avant cela, la SIG va tenter d’emmagasiner de la confiance lors de son déplacement à Pau. Un match, sur le papier, qui ne sera pas simple face à des Palois qui ont réalisé une excellente phase aller en championnat.

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.