Finale Pro A : Strasbourg était trop fort

Strasbourg a totalement dominé Nanterre dans ce premier match de la finale des playoffs de Pro A (89 à 55).

Ricardo Greer playoffsUne leçon… Voilà ce qu’a infligé Strasbourg à Nanterre pour ce premier match de la finale des playoffs de Pro A. Dans cette rencontre, la JSF n’a jamais vraiment existé. Il faut dire que dès le début, la SIG a su imprimer son tempo sur la rencontre avec un Alexis Ajinça très présent offensivement. Dans la première mi temps, avec un Ricardo Greer (16 points) monstrueux, un John Shurna insolent de réussite (83,3% au tir) et un Axel Toupane opportuniste, les Alsaciens avaient assez de solutions pour tenir à distance un adversaire bien trop brouillon dans son basket. Mais Strasbourg a su s’imposer également sur le plan défensif gênant à la perfection les shooteurs adverses par un pressing très agressif. Privés de rythme, les joueurs de Pascal Donnadieu n’ont donc pas connu leur réussite habituelle subissant le jeu strasbourgeois. Dans le dernier quart temps, l’entraineur francilien dira à ses joueurs qu’ils faisaient n’importe quoi. Mais ces derniers n’auront pas le temps de s’appitoyer sur leur sort car le deuxième match, prévu vendredi, pourra où les relancer ou leur donner un peu plus de doute avant de retrouver leur pénates.

Les stats

Comments

Commentaires (5)

  1. Monsieurgege

    ouch….

  2. Nairod

    J'ai l'impression de revoir le Nanterre de la finale de coupe de france, tendu, hésitant, bouffé par l'enjeu… Sauf que Strasbourg est bien plus fort que le PL, et qu'il était déjà trop tard pour espérer un come back en 4e QT!
    Il faudra qu'ils se libèrent pour le match 2, ils peuvent montrer une bien meilleur image que ce que l'on a vu hier soir!

  3. Paco 13

    Comme on pouvait s'y attendre, les points forts de Nanterre (seulement 8ème ex aequo en saison régulière faut il le rappeler) et son trident US Meacham-Warren-Lighty ont cette fois été parfaitements ciblés et annihilés. Quant à l'attaque strasbougeoise, la JSF n'a pas de quoi s'opposer à la force intérieure consituée par le duo Ajinca-Greer. Le collectif mis en place par Vincent Collet a fait le reste, lequel peut s'appuyer par ailleurs sur un banc à rallonge et de tout premier plan (Siggers, Shurna, Jeanneau, Duport, Zianveni, De Jong, Invernizzi ..) qui pourrait à lui seul consituer une bonne équipe de proA! Il est désormais à craindre que la série soit vite pliée par les Alsaciens, sûrs de leurs forces, même si on espère un peu plus de suspense lors des épisodes 2 et 3.

  4. Burt Cassander

    C'est dommage pour le retour de la finale en 5 manches, on va avoir droit à un sens unique…
    Strasbourg a tout pour les écarter et ne pas se faire avoir pas la folie des parisiens, la preuve en saison régulière…
    M'enfin Nanterre peut toujours nous surprendre, on croise les doigts!!

  5. dulbert

    C'est vrai que Strasbourg a le profil parfait pour contrer Nanterre:
    -Le point faible de Nanterre ce sont ses interieurs, surtout quand S.Brun ne met rien comme hier, et son manque de taille, et c'est justement le point fort de Strasbourg.
    – Le point fort de Nanterre c'est sa triplette exterieure Meacham-Lighty-Warren. Mais en face, le point fort des 3 exterieurs, Campbell-Siggers-Toupane (et J.Greer), c'est surtout leur défense, avec Campbell en vrai fer de lance défensif.

    Donc à mon avis, si Nanterre veux gener Strasbourg, il faudra que la triplette exterieure eleve considérablement son niveau de jeu, et qu'à l'interieur, Passave et Jackson jouent beaucoup plus dur, et que Brun et Palacios mettent plus de points.