Strasbourg « manque encore d’alchimie offensive »

Pour Vincent Collet, Strasbourg a encore un gros travail à faire sur l’alchimie offensive.

ajinçaPour Strasbourg l’heure de la première journée a enfin sonné. Car la rencontre face à Nanterre du week-end dernier ne comptait que pour la douzième journée de championnat. Lors de cette défaite (78-74), la SIG a montré qu’elle avait encore du travail à faire, les automatismes n’étant pas encore des plus parfaits. Pour Vincent Collet, c’est principalement en attaque que les efforts vont devoir se concentrer. « On a encaissé soixante-dix-huit points samedi, c’est trop […] Actuellement, on n’a pas la capacité à en mettre quatre-vingt ou quatre-vingt-cinq. On manque encore trop d’alchimie offensive » (DNA). 

Derrière Alexis Ajinça et ses 21 points il y’avait en effet eu un manque de percussion en attaque. Mais face à l’ASVEL et sa colonie de shooteurs (Edwin Jackson, Travis Leslie…), les Strasbourgeois seront bien inspirés de mettre en place une bonne discipline défensive pour décrocher une victoire qui lancerait définitivement leur saison. Et avant l’Euroleague qui arrivera la semaine prochaine, un peu de confiance ne serait pas négligeable.

 

Crédit photo : Mercieca

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.