Strasbourg repart bredouille de Milan

Strasbourg rejoint le bal des occasions manquées face à un Emporio Armani Milan porté par l’insaisissable Keith Langford.

Keith LangfordSame old story pour Strasbourg. Au terme d’une rencontre au niveau de jeu ayant souvent frôlé l’indigeste, la SIG a fini par déposer les armes sur le parquet d’une formation italienne quelque peu bipolaire.  Mangé tout cru aux rebonds par Nicolo Melli (5 pts, 10 rbds, 3 ctrs), pris dans le combat par David Moss (13 pts) et désespérément incapable de contenir Keith Langford (25 pts), le vice-champion de France a largement galvaudé ses chances en ne profitant pas des nombreuses maladresses et autres manques de concentration adverses.

Extrêmement passive lors de la première période, pour ne pas dire très mauvaise, la formation coachée par Vincent Collet peut se mordre les doigts. Opposés à des Lombards clairement décidés à jouer tour à tour le petit numéro sans même prêter attention à leur coéquipier démarqué, les Strasbourgeois ont longtemps erré, enchaînant ballons perdus et laxisme coupable en défense. Davantage dans le rythme au retour des vestiaires, à l’image d’Antoine Diot (11 pts, 5 pds), les Alsaciens ont su profiter des atermoiements adverses pour rester dans la partie avant de croire au miracle grâce à la belle montée en pression d’un Louis Campbell à l’adresse extérieure retrouvée (17 pts à 3/5 derrière l’arc).

Néanmoins, malgré les belles partitions d’Alexis Ajinça (16 pts, 11 rbds) et d’un Romain Duport très précieux (6 pts, 4 rbds) à l’entame du dernier quart-temps, la SIG n’a su élever son niveau de jeu à l’amorce du money time, lorsqu’un Milan pourtant sur la brèche s’est mis à hausser le ton. Pas dominé mais trop juste, Strasbourg est assurément passé à côté d’une belle victoire. Dommage. Encore une fois.

Score final : 81 – 72.

Tags : , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (14)

  1. RomainFougeron

    C'était très laid. Match assez moche, niveau décevant, avec en plus des arbitres très moyen….

    Y avait la place. C'est vraiment dommage.

  2. asistencia brutal

    et on peut aussi parler des décisions de collet plus que douteuses , c'est moins facile quand on a pas un parker dans l'équipe

  3. Will

    Franchement, ce groupe est le plus faible des groupes d’un club francais en Euroleague depuis de nombreuses années. Et voir Strasbourg à 0 victoire, c’est vraiment dommage.

    Je penses que Kiev se serait qualifié dans ce groupe.

  4. tortuegenialee

    Milan: 7 américain + 1 américano-italien (David Chiotti)… Le sport européen est à l'image de l'Europe; une déréglementation totale qui fait surtout du bien a ceux qui ont le plus de fric.

  5. John Legend

    Une belle équipe de gendres idéals cette SIG là. Alors c'est sûr, c'est plus facile à coacher pour un gars comme Collet, mais quand il faut durcir le jeu, y a plus personne.