Strasbourg surclassé par le Zalgiris Kaunas

En chutant lourdement sur le parquet du Zalgiris Kaunas 88 à 64, Strasbourg s’est tiré une, voir deux balles dans le pied dans la course au Top 16.

Pour Strasbourg ce déplacement à Kaunas était un peu la dernière chance, le match-clef pour conserver des chances de qualification pour le Top 16. Mais la SIG a chuté face à une équipe de Kaunas qui n’était pourtant pas au mieux après le changement de coach intervenu cette semaine, Saulius Stombergas prenant la place d’Elias Zouros.

pocius-625Malgré un début de match équilibré, la SIG a vite su qu’il lui aurait été difficile de créer l’exploit. Car Martynas Pocius a fait mal, très mal dès le début de la rencontre. Insolent d’adresse et de culot, l’ancienne gâchette madrilène a profité à merveille de la faiblesse de la ligne arrière strasbourgeoise. Surclassé dans les grandes largeurs, Kevin Murphy a été incapable tout au long de la rencontre de limiter le Lituanien (23 points au total avec un 7/9 à trois points), prenant ainsi une belle leçon de basket. Pour ne rien arranger, le légendaire Sarunas Jasikevicius a également bombardé de loin la SIG durant le deuxième quart-temps profitant de systèmes défensifs alsaciens bien trop permissifs. Aussi à l’intérieur malgré un Alexis Ajinça précieux mais rapidement handicapé par les fautes, Kaunas a pu compter  sur Robertas Javtokas pour gober quelques rebonds offensifs histoire d’enfoncer encore un peu plus le clou dans un secteur où Strasbourg aura sérieusement manqué de combativité .

Au retour des vestiaires un tir primé de Jérémy Leloup a laissé croire que la SIG allait pouvoir revenir. Mais face à la réussite du Zalgiris, sa vitesse d’exécution, sa qualité de passe (19 passes décisives à la fin du troisième quart-temps), la SIG a rapidement pris un autre coup sur la tête annihilant complètement ses chances de se refaire. Par la suite, Alexis Ajinça a essayé de prendre ses responsabilités mais cela ne s’est pas révélé suffisant. Car le secteur extérieur strasbourgeois, à commencer par Louis Campbell loin de son niveau de l’an dernier notamment sur le plan défensif, a à côté trop souffert, plombant lourdement l’équipe. La fin du match n’aura tourné à la boucherie pour Strasbourg trop désuni par séquences tandis que la réussite de Kaunas ne se démentait pas à l’image de Sarunas Jasikevicius au tir primé.

Pour Strasbourg, le coup est forcément rude. Pas l’idéal pour préparer le déplacement à Gravelines ni la réception la semaine prochaine de Madrid qui est d’un calibre bien supérieur à ce Zalgiris Kaunas.

 

Les stats

Tags : ,
Comments

Commentaires (1)

  1. Damelo

    Pocius et Jasikevicius qui ont des tirs ouverts à foison. Il n'y a pas moyen de signer un meneur qui s'est fait couper en NBA? Ou autre part?