Sylven Landesberg courtisé par le Maccabi Tel Aviv, Vitoria et Bilbao

Le jeune arrière américain fait (enfin) parler de lui.

Peut-être ne connaissez-vous pas Sylven Landesberg. Superstar au lycée, l’arrière avait été élu meilleur joueur de l’Etat de New York en 2008 et avait fait parti de la sélection McDonald’s All-American réunissant les meilleurs jeunes du pays. Le natif de Brooklyn en profite alors pour s’engager avec University of Virginia, et part donc se frotter aux monstres arpentant la terrible conférence ACC. Le jeune homme de dix-neuf ans explose tout avec sa petite fac et reçoit le titre d’ACC Rookie of the Year. Clairvoyant, rapide, adroit, spectaculaire, le joueur fait saliver les scouts NBA.

Landesberg décide de rester une saison de plus avec UVA, mais déchante rapidement. Accusé d’avoir pris la grosse tête, celui-ci se voit constamment ciblé par les défenses adverses préférant laisser ses coéquipiers, dont le niveau est tout juste médiocre, libre de shooter à foison. Bien que ses stats aient globalement augmenté, le joueur finira la saison en étant suspendu par la NCAA pour avoir échoué aux tests académiques. Le new yorkais choisit alors de se présenter à la draft 2010, mais les franchises le boudent, toutes persuadées d’avoir à faire à un cas social.

Après un essaie infructueux avec les Sacramento Kings lors des Summer League, Sylven Landesberg, de confession juive, décide de partir en terre promise et signe pour le Maccabi Haïfa. Le club, jusqu’ici connu pour avoir abrité un certain Jeremy Tyler, se rend compte du talent du jeune homme et lui fait signer un contrat longue durée. Et, aujourd’hui, ceux-ci ne vont pas le regretter puisque Landesberg est courtisé par beaucoup de grands clubs européens. Selon le site hébreu Sport5, le Maccabi Tel Aviv, Caja Laboral ainsi que Bilbao Basket lui feraient les yeux doux. Ayant l’avantage de posséder un passeport israélien, et tournant à 23.6 pts (à 40% aux trois points), 6.4 rbds, 3.1 pds de moyenne par matches, l’arrière serait même devenu la priorité d’un David Blatt cherchant un remplaçant à Jordan Farmar. Bref, de quoi prendre une belle revanche sur les franchises NBA.

 

Tags : , , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (8)

  1. NadEEm

    A cette heure ci les franchises n'ont cure de ce garçon. Voyons déjà si il peut dominer en europe avant d'en faire une superstar.

  2. AND11

    En voyant le titre j'étais sur que c'était Monsieur Ricard qui l'avait écrit ;-)

  3. vincent

    pk ? ^^

  4. Cheez

    Quand on voit que Jeremy Tyler a quand même réussi a trouver preneur, je me dis qu'il devait vraiment avoir la réputation d'un cas social. Dommage pour SA il aurait pu encore faire un upset, je l'aurai bien vu dans le rôle du remplaçant de George Hill

  5. michael

    réussir en europe n'est en aucun cas une revanche sur la NBA parce que le summun du basket,c'est la NBA

    seul une franchise NBA le courtisant pourront lui redonner de l'importance