Team USA l’emporte au bout du suspens

Team USA aura dû s’arracher pour remporter un deuxième titre olympique de suite face à une Espagne impressionnante.

L’Espagne fait le choix de débuter le match en zone, mais sans trop de succès puisque les USA marquent sur leurs deux premières possessions. Navarro (trois-points plus la faute de Kobe) et Pau Gasol débutent le match en feu en inscrivant les 12 premiers points de leur équipe (12-7 pour l’Espagne au bout de 3 min et 10 pts pour Juanca à lui tout seul). Une faute antisportive ultra dangereuse de Calderon sur Kevin Durant permet cependant aux USA de revenir à égalité 12 partout à moins de 6 min de la fin du premier quart avant que Kobe ne convertisse un tir à trois-points. L’adresse extérieure des USA (5/7 de loin) leur permet de faire un premier break (25-16) malgré le massacre de Juanca (12 points à 4/5 en 5 min). Le niveau de jeu incroyable du match (1 seule balle perdue en presque 9 minutes) se poursuit et l’écart se stabilise pour l’instant.

Score à la fin du premier quart-temps : USA 35-27 Espagne

 

Furieux comeback espagnol

L’Espagne place un 10-2 en moins d’1,30 minutes pour revenir à -1 (35-34). Sergio Rodriguez donne même deux points d’avance à son équipe (39-37) avant de s’embrouiller avec Tyson Chandler valant une technique à chacun des joueurs. Team USA semble un peu choqué d’être aussi accroché, LeBron et Durant se mettent alors à attaquer le cercle pour provoquer des fautes et ainsi repasser devant (46-44 à 6 min de la mi-temps). La zone et la qualité des arrières espagnols empêchent pour l’instant Team USA d’emballer le match. Au moment où les Américains commencent à faire un break grâce à leurs lancers francs, Juanca balance un nouveau trois-points pour se remettre dans le coup. Le niveau de jeu continuer de grimper. LeBron, par son impact général (8 pts, 6 rbds et 3 pds) et Juanca (19 pts, par ses cojones surdimensionnées (19 pts), survolent le match alors qua tension est au plus haut. Les arbitres enchaînent d’ailleurs les coups de sifflet et les avertissements envers les deux équipes.

Score à la mi-temps : USA 59-58 Espagne

 

Au coude à coude

Pau Gasol attaque le troisième quart-temps comme un dingue pour cumuler 21 pts, 6 rbds et 5 pds à 15 minutes de la fin du match. De son côté Team USA s’appuie sur LeBron et Kobe (7 points à eux deux en trois possessions) pour repasser devant (73-71 à 4’15 de la fin du 3ème). Le match devient complètement fou à mesure que les gestes d’exceptions s’accumulent à l’image de Pau (23, 6 et 7) et Kevin Durant (27 pts one 18 min).

Score à la fin du troisième quart-temps : USA 83-82 Espagne

 

Chris Paul tue le match !

Sergio Scariolo prend le pari de redémarrer le dernier quart-temps sans Pau et Navarro et Team USA en profite pour refaire un écart derrière un Chris Paul en mode Clippers (90-84 à 8’24’’ de la fin). Même si Team USA continue de prendre un paquet de tirs à trois-points, la sélection en converti suffisamment pour que ce risque paie pour l’instant (17/31). Kevin Durant atteint d’ailleurs la barre des 30 points sur un panier lointain et trois lancers de Kobe remettent l’écart à +9 (95-86). Des manques de lucidité (deux balles perdues de suite de Kobe et Melo) permettent cependant à l’Espagne de revenir à nouveau à distance raisonnable à 3,20 min de la fin (97-91). Deux énormes actions de LeBron (un dunk plein champs alors que la défense espagnole tente une boite sur Durant et un tir à trois-points culotté) enchaînées avec une faute offensive de Pau donnent les clefs du match aux Américains à 1,25 de la fin du match (102-93). La maîtrise de Chris Paul sur ce quart-temps est l’élément clef pour Coach K et ses troupes.

Score final : USA 107-100 Espagne

Comments
Rédacteur en chef de BasketActu.com, BasketSession.com et du magazine REVERSE. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.