Team USA souffre mais écarte l’Espagne et file vers l’Or

Sans briller mais en restant solide en défense, Team USA a battu l’Espagne et s’est donc offert une troisième qualification de suite pour la finale Olympique.

Team USA 82 – 76 Espagne

L’Espagne a joué les yeux dans les yeux avec Team USA lors des deux dernières finales Olympiques. L’affrontement entre les deux meilleures nations du basket – et peut-être même les deux meilleures équipes du tournoi – a eu lieu un tour avant à Rio. Et La Roja n’a effectivement pas baissé le regard. Et Pau Gasol, annoncé incertain pour la rencontre en raison d’une blessure au mollet, était évidemment en tenue. Il était même bel et bien là, bien en jambes, toujours prêt à donner des leçons de fondamentaux au poste aux DeMarcus Cousins et aux DeAndre Jordan de ce monde. Le double-champion NBA a inscrit 12 points dans le premier quart, menant la résistance des Espagnols devant les ogres U.S.

C’est d’abord une autre superstar qui s’est illustré pour les Américains. Relancé par sa prestation étincelante contre l’Argentine, Kevin Durant a attaqué le match de la meilleures des façons en postant rapidement 7 points mais aussi 7 rebonds. Les rebonds, un secteur clé du match pour Team USA. Les joueurs de Mike Krzyzewski ont multiplié les prises offensives, s’offrant ainsi des secondes chances décisives. Ils menaient de neuf points suite suite à un panier primé de Kyle Lowry peu avant la  sirène du premier quart (26-17).

La rencontre s’est tendue par la suite. Outre les cafouillages et les nombreux tirs manqués, on a pu apprécier l’intensité défensives des deux équipes. L’Espagne a même été limitée à plus de trois minutes sans le moindre panier avant que Sergio Rodriguez ne décoche une flèche derrière l’arc pour remettre ses coéquipiers dans le match. Les Etats-Unis comptaient alors onze points d’avance mais ils ont subi un 7-0 permettant à La Roja de revenir à quatre petits points. L’agacement s’est alors fait sentir du côté américain avec notamment une faute technique écopé par Durant. Maladroits, ils ont eu du mal à se défaire de la pression des espagnols remis en confiance. Draymond Green a même envoyé un airball, symbole des difficultés de son équipe. Le salut est venu de son coéquipier en sélection et aux Golden State Warriors, Klay Thompson, encore une fois chaud patate derrière l’arc et auteur de 17 points en première période (45-39 à la pause).

L’Espagne a légèrement accusé le coup physiquement en début de troisième quart temps et Kyrie Irving en a profité pour froisser les chevilles de ses adversaires directs. Le meneur des Cleveland Cavaliers a pris l’habitude de répondre présent dans les moments clés à Rio et il a été l’un des principaux instigateurs du bon passage américain au retour des vestiaires. Team USA prenait même à nouveau 11 points d’avance sur une claquette dunk de DeAndre Jordan (61-50). Mais l’Espagne n’a pas baissé les bras, en plus des yeux. Gasol puis Rodriguez ont inscrit deux tirs extérieurs de suite pour rester au contact avant de subir une nouvelle vague de paniers U.S.

Avec 9 points de retard à l’entame du quatrième quart, les Espagnols avaient encore des raisons d’y croire. Et ils ont défendu fièrement leurs chances. Pas nécessairement brillants, Durant et ses partenaires ont assuré l’essentiel en sécurisant le rebond et en défendant dur. Il ne leur en fallait pas plus pour sécuriser la victoire et s’offrir ainsi un chemin vers la finale Olympique, et, De Facto, la médaille d’Or qui n’est plus qu’à portée de main.

ESPAGNE Tirs Rebonds
# Joueurs Min Tirs 2pts 3pts LF O D Tot Pd Fte(s) Bp In Ctr +/- Ev Pts
4 *P. GASOL 28:40 9/1947.4% 7/1450% 2/540% 3/3100% 4 4 8 2 2 3 1 1 -12 22 23
5 *R. FERNANDEZ 28:06 3/742.9% 2/2100% 1/520% 2/2100% 2 5 7 2 2 1 3 0 -15 16 9
6 S. RODRIGUEZ 24:51 5/1145.5% 4/580% 1/616.7% 0/0-% 0 1 1 5 2 2 1 0 7 10 11
7 J. NAVARRO(C) 14:31 3/933.3% 2/728.6% 1/250% 2/2100% 0 3 3 0 0 1 0 0 4 5 9
8 J. CALDERON N’est pas entré en jeu
9 F. REYES 15:59 0/40% 0/30% 0/10% 3/475% 2 0 2 0 3 0 1 0 -6 1 3
10 V. CLAVER 12:38 2/2100% 1/1100% 1/1100% 0/0-% 0 0 0 2 0 0 1 0 7 8 5
14 W. HERNANGOMEZ 11:03 2/450% 2/450% 0/0-% 0/0-% 2 4 6 0 0 0 0 0 4 8 4
21 A. ABRINES N’est pas entré en jeu
23 *S. LLULL 31:04 2/540% 1/333.3% 1/250% 0/0-% 0 1 1 2 3 3 0 0 -9 2 5
44 *N. MIROTIC 19:30 2/728.6% 1/333.3% 1/425% 2/366.7% 1 4 5 0 4 0 0 0 1 6 7
79 *R. RUBIO 13:38 0/40% 0/40% 0/0-% 0/20% 1 0 1 1 3 0 1 0 -11 -3 0
Equipe/Entraîneurs 2 5 7 2 1
TOTAL 200 28/7238.9% 20/4643.5% 8/2630.8% 12/1675% 14 27 41 14 21 11 8 1 -6 75 76

Entraîneur

  • Sergio Scariolo

Assistance

  • Jaume Ponsarnau
  • Txus Vidorreta
ÉTATS-UNIS Tirs Rebonds
# Joueurs Min Tirs 2pts 3pts LF O D Tot Pd Fte(s) Bp In Ctr +/- Ev Pts
4 J. BUTLER 13:40 0/50% 0/50% 0/0-% 0/0-% 2 0 2 1 0 0 2 0 3 0 0
5 *K. DURANT 30:30 6/1346.2% 4/850% 2/540% 0/10% 2 6 8 1 3 3 0 0 -2 12 14
6 *D. JORDAN 27:02 4/666.7% 4/666.7% 0/0-% 1/425% 3 13 16 2 2 2 1 4 11 25 9
7 K. LOWRY 15:25 4/666.7% 3/560% 1/1100% 0/0-% 2 1 3 3 2 0 0 0 -1 13 9
8 H. BARNES N’est pas entré en jeu
9 D. DEROZAN N’est pas entré en jeu
10 *K. IRVING 24:35 5/955.6% 4/666.7% 1/333.3% 2/2100% 3 2 5 2 1 2 0 0 7 14 13
11 *K. THOMPSON 35:11 8/1650% 4/850% 4/850% 2/2100% 0 4 4 3 2 2 1 2 4 22 22
12 D. COUSINS 10:42 1/425% 1/425% 0/0-% 0/0-% 2 1 3 0 5 0 0 0 -2 2 2
13 P. GEORGE 16:01 3/837.5% 3/560% 0/30% 0/0-% 3 3 6 1 3 2 2 0 4 8 6
14 D. GREEN 01:48 0/10% 0/0-% 0/10% 0/0-% 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -1 0
15 *C. ANTHONY 25:06 2/1118.2% 1/616.7% 1/520% 2/540% 3 2 5 2 2 2 0 1 6 1 7
Equipe/Entraîneurs 1 0 1 0 0
TOTAL 200 33/7941.8% 24/5345.3% 9/2634.6% 7/1450% 21 32 53 15 20 13 6 7 6 96 82
Tags : , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.