Thomas Heurtel : « Deux ans que je suis un peu tranquille en Espagne »

Pour Thomas Heurtel, il ne devrait pas y avoir de chambrage lors de son retour en Liga mais plutôt du respect à son égard.

HeurtelDepuis 2010, le meneur Thomas Heurtel arpente les parquets de Liga Endesa. Sa première expérience ? Un prêt d’une saison à Alicante. Mais c’est à Vitoria, où il évolue toujours, qu’il va exploser. Son style offensif, parfois à risque, fait merveille. Cette saison, la meilleure de sa carrière, il a ainsi terminé deuxième meilleur passeur du championnat, une sacré performance lorsque l’on sait que la Liga est souvent considérée comme l’un si ce n’est le meilleur championnat européen.  Aussi, avec sa performance cette année à la Coupe du monde(tout le monde se souviendra longtemps de ce shoot importantissime face à la Roja en quart de finale, le statut du meneur devrait changer tout comme la paix dont il bénéficie grâce aux deux succès des Bleus face à l’Espagne en 2013 à l’Euro et cette saison à la Coupe du monde

« C’est vrai que ça fait deux ans que je suis un peu tranquille en Espagne. L’année dernière on avait gagné contre les Espagnols et cette année encore. Le regard n’avait pas forcément changé car je crois que je n’avais pas joué lors du match de l’année dernière. Cette année je pense que ça va changer ».

Son club du Laboral Kutxa devrait en tout cas très vite en voir les bénéfices si l’on se fie aux déclarations du joueur.

« C’est de l’expérience à prendre de jouer une compétition comme ça car c’est quelque chose de grand dans une carrière ».

Et ce n’est certainement pas encore fini car à 25 ans seulement Thomas Heurtel a encore tout l’avenir devant lui.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.