Thomas Heurtel cartonne, Nando De Colo rayonne, le Barça s’éclate en Bavière

Tous les autres résultats de la soirée Euroleague du jeudi.

Le récital de Thomas Heurtel n’a au final servi à rien (défaite 80-79) mais le meneur tricolore en a mis plein les mirettes à Klaipeda (31 pts à 8/10 à longue distance, 5 pds, 36 d’éval). Dans une équipe de Vitoria toujours autant en difficulté malgré le licenciement de Marco Crespi, l’Héraultais a joué les sauveurs de la nation basque en empilant les triiiiiples avec une réussite insolante. Suffisant pour permettre, à lui seul ou presque, de combler les 18 (!) unités de retard qu’accusait Saski Baskonia au cœur du troisième quart-temps, mais pas assez pour offrir la victoire aux siens, alors qu’il avait le jump shot de la gagne. Déjà tombeur de l’Etoile Rouge et de Valence sur ses terres, Neptunas Klaipeda affiche désormais un bilan équilibré. De quoi rêver à un Top 16 ?

Autre international français en forme ce soir, Nando De Colo a rayonné (22 pts, 3 pds, 3 ints, 23 d’éval) au cours de la démonstration du CSKA Moscou face à l’ALBA Berlin (victoire 95-66). Jamais mis en difficulté même privés de Milos Teodosic, Aaron Jackson (18 pts, 4 pds) et ses coéquipiers poursuivent leur parcours parfait et obtiennent par la même occasion, ô surprise, leur qualification pour le Top 16. Elle est pas belle la vie ?

Russie toujours, où en fin d’après-midi l’Unics Kazan d’Evgeny Pashutin s’est défait d’Andalou Efes (67-64) dans une fin de match aussi tendue que très mal gérée par les Stambouliotes. Longtemps dans l’ombre de D’or Fischer (16 pts, 9 rbds) et Kostas Kaimakoglou (10 & 4), Keith Langford a gobé tous les ballons en fin de match et est parti chercher la victoire sur la ligne, à force de drives féroces vers le cercle (19 pts à 3/13). Si le jeu laisse encore à désirer, Kazan assure le principal en remportant son deuxième match dans le compétition.

76 partout, 25 secondes à jouer, balle Vassilis Spanoulis (15 pts, 7 pds) – qui vient de rentrer un gros panier -, que faîtes-vous ? Et bien Velimir Perasovic décide, lui, de demander à ses joueurs de faire faute. Un lancer plus tard, Valence a la balle de la gagne et 10 secondes au chrono. Pas assez pour espérer gagner, puisque les arbitres avaient semble-t-il choisi leur camp ce soir. En dépit des belles parties de Pau Ribas (16 pts, 5 rbds, 6 pds) et Bojan Dubljevic (16 pts, 18 d’éval), Valence repart du Pirée avec sa cinquième défaite (77-76). L’EuroCup se rapproche dangereusement…

Tu l’as dit Malcolm. Malgré le renfort de Bo McCalebb (4 points et 5 passes décisives), le Bayern Munich n’a rien pu faire face à l’impitoyable Barça (77 -99). Avec 50 points encaissés à la mi-temps, la messe était déjà dite. Côté catalan, Juan Ca Navarro a éclaboussé le match de toute sa classe (15 points) avec notamment un tir en total déséquilibre au buzzer. Les joueurs de Xavi pascual ont aussi profité d’une bonne adresse longue distance (46% de réusite) pour faire la différence. Avant-dernier du groupe C, les Allemands devront se battre jusqu’au bout s’ils veulent voir le Top 16.

En Italie, le Fener poursuit sa remontada au classement (victoire 74-80). Pourtant, s’ils n’avaient pas accumulé un petit pécule lors de la première mi-temps, les Turcs auraient pu vivre une grosse désillusion. Car les Milanais leur ont envoyé la pression dans le money-time (25-18). MarShon Brooks s’est réveillé (17 points) après plusieurs prestations insipides alors que Daniel Hackett a frôlé le double-double (9 points et 10 rebonds). Quand à Trent Meacham il a eu tout le loisir d’encourager ses coéquipiers puisqu’il n’a pas décollé les pieds du banc.

Enfin, en Pologne, Turow s’est accroché mais l’expérience du Pana a marché (score final 69-79), enfin surtout celle de Mavrokefalidis (21 points et 6 rebonds). Derrière lui le duo Pappas/Gist (30 points) a bien contribué à maintenir l’avance de la team grecque. La présence au rebond (35 à 27 dont 7 pour le seul Giankovits) a également été un argument en faveur du Pana qui a fait reste à égalité au classement avec le Fener (cinq victoires et deux défaites chacun).

Tags : , , , , , , , , , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.