Thomas Heurtel : « J’ai reçu des propositions de nombreux clubs dont une de l’Asvel

Thomas Heurtel est revenu sur les bruits l’annonçant à l’Asvel.

Update : Lors du point presse de l’Equipe de France, Thomas Heurtel est revenu sur les bruits l’annonçant à l’Asvel. « Concernant les JO, j’ai bien l’intention et peu de doute sur le fait de prendre part à la préparation. Après, pour la fin de saison, j’ai reçu des propositions de nombreux clubs européens, dont une de l’Asvel. Mais je n’ai pas encore pris de décision sur le fait d’achever ou pas la saison dans un club. Ce choix englobe plusieurs choses, notamment le fait de préparer mon corps pour des saisons importantes qui arrivent. Je prendrai ma décision dans les jours à venir. Si je choisis de rejoindre une équipe, le moment venu, vous le saurez ».

05.02 Selon les infos de L’Equipe, l’Asvel s’intéresserait à Thomas Heurtel pour terminer la saison. Les discussions buteraient toutefois sur le montant de l’assurance. Dossier à suivre…

19.01 Thomas Heurtel ne fait officiellement plus partie de l’effectif barcelonais, comme annoncé par le club catalan dans un communiqué laconique.

28.12 Le sujet Thomas Heurtel ne cesse de faire couler de l’encre. Le dernier à avoir pris la parole est Albert Soler, directeur sportif de Barcelone. « Il ne fait plus partie de notre équipe. Nous faciliterons son départ. Mais s’il signe un contrat avec une autre équipe espagnole, nous ne lui verserons aucune indemnité ».

25.12 Sur Marca, Alfonso Reyes, patron du syndicat des joueurs professionnels, s’est exprimé sur le dossier Thomas Heurtel. « Nous avons discuté avec le joueur et cette situation est injustifiable à tout point de vue […]. Le joueur est resté complètement seul. Heureusement, il y avait un de ses ex-partenaires (Rodrigue Beaubois est venu le chercher pour le conduire à l’hotel où logeait le Barça) qui pouvait venir le chercher. Avant le match (contre l’Anadolu Efes), le joueur n’ avait même pas pu se rendre au stade avec le bus de l’équipe. J’ai dû y aller en taxi. C’est une situation tellement surréaliste que je ne l’avais encore jamais vu ».

23.12 : La polémique liée au cas Thomas Heurtel ne cesse d’enfler depuis hier soir. Ce matin, Barcelone a donné sa version des faits via un communiqué.

« 1. Dimanche, le jour où l’équipe a affronté la Joventut Badalona, ​​le Club et le joueur ont décidé que le joueur ne devrait pas jouer le match pour éviter une éventuelle blessure, étant donné l’imminence d’un accord de fin de contrat mutuel.

2. Lundi, le Club permet au joueur, qui n’a pas été appelé pour le match contre Anadolu Efes, de voyager avec l’équipe à Istanbul afin de résoudre son avenir, comme lui et son représentant l’ont demandé.

3. Mardi, le joueur a demandé au club la permission de mener sa vie en parallèle de l’équipe lors de ce voyage et de pouvoir résoudre son avenir professionnel.

4. Le mardi midi, le Club et l’agent du joueur interrompent les négociations et commencent à parler. Compte tenu de la situation générée par cette rupture dans les négociations, et n’étant pas sous la discipline de l’équipe dans ce match, il est décidé que le joueur ne reviendra pas avec le groupe. Le joueur n’était en aucun cas abandonné et il a reçu toutes les aides – une nuit d’hôtel, un billet d’avion et tous les documents nécessaires afin de pouvoir voyager et revenir à Barcelone le lendemain.

5. Enfin, le Club veut communiquer que Thomas Heurtel est toujours sous contrat avec le FC Barcelone, en attendant de pouvoir résoudre son avenir dans les prochains jours ».

22.12 Les jours passent et le divorce semble de plus en plus consommé entre Thomas Heurtel (31 ans, 1m89) et Barcelone. Le dernier épisode, raconté dans El Mundo Deportivo, est même assez incroyable. En effet, le club catalan aurait décidé de punir le meneur tricolore en ne lui permettant pas de rentrer en avion avec l’équipe après la défaite sur le parquet de l’Efes Istanbul (96-79), à laquelle il n’a pas pris part.

La raison est que Barcelone se sentirait trahi par le joueur et son agence qui, contrairement à ce qu’ils avaient dit, n’étaient pas en négociations avancées avec le Fenerbahce mais avec le Real Madrid. Alors qu’il ne devait pas prendre part au match contre l’Anadolu Efes, El Mundo Deportivo rapporte que Thomas Heurtel avait finalement fait le déplacement afin de poursuivre les discussions avec le club turc. Mais quand Barcelone a finalement appris que le Fener n’avait jamais été intéressé par le meneur, il s’est donc estimé trahi.

Si on peut comprendre ce sentiment, ne pas laisser Thomas Heurtel avec l’équipe n’était peut être pas non plus la décision la plus inspirée.

Crédit photo : FIBA

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.