Timothé Luwawu-Cabarrot, la patience récompensée

Timothé Luwawu-Cabarrot est en train de saisir sa chance avec un rôle important dans l’une des plus ambitieuses équipes de la ligue.

Dimanche, Steve Nash avait décrit l’entrée de Timothé Luwawu-Cabarrot comme « fantastique ». De bon augure pour le temps de jeu à venir du Français cette saison chez les Brooklyn Nets. La donne a encore changé ces dernières heures pour l’international tricolore. Et plutôt en bien, même si on ne doit jamais se réjouir des galères des autres…

Spencer Dinwiddie, l’un des deux arrières titulaires des Nets, est forfait jusqu’à la fin de la saison à cause et les cartes sont clairement redistribuées. Avec les mises au repos de Kevin Durant et Kyrie Irving, « TLC » était donc titulaire pour la première fois de la saison la nuit dernière pour la venue de Memphis. S’il y a eu défaite au bout, en prolongation, l’ancien joueur d’Antibes a assez clairement marqué des points dans l’esprit de son nouveau coach.

En pratiquement 40 minutes passées sur le parquet, on a vu Timothé Luwawu-Cabarrot particulièrement agressif offensivement. En l’absence des trois meilleurs artilleurs de l’équipe, le Français a montré à Nash qu’il était capable de prendre aussi sa chance efficacement. Le 24e pick de la Draft 2016 est ainsi rentré au vestiaire à la mi-temps avec 19 points en 18 minutes au compteur, mais aussi de bonnes séquences défensives.

Comme pour l’ensemble de ses camarades, le match est devenu plus compliqué pour lui par la suite (21 points à 7/17 au final). Mais son activité (6 rebonds, 2 passes, 2 interceptions et un contre) et sa présence positive (+3 de différentiel, le seul en positif du cinq de départ avec Caris LeVert) ont convaincu Steve Nash de lui donner le deuxième plus gros temps de jeu de son groupe derrière Joe Harris.

Le jour de gloire de Timothé Luwawu-Cabarrot

Dans la bulle, déjà, Timothé Luwawu-Cabarrot avait laissé une très belle impression au sein d’un groupe extrêmement réduit. C’est là qu’il avait montré à Jacque Vaughn qu’il pouvait compter sur lui. Lorsque Steve Nash a fait l’état des lieux après sa nomination, il a évidemment eu vent de l’implication de « TLC » et de ses bonnes prestations, par la voix de Vaughn, redevenu assistant-coach.

On ne sait pas encore quel sera le visage exact du nouveau cinq des Nets, post-blessure de Dinwiddie. Caris LeVert fera-t-il purement et simplement son entrée poste pour poste ? Ou Nash voudra-t-il conserver sa force de frappe et sa créativité en sortie de banc ? Dans les deux cas, Timothé Luwawu peut voir se profiler un temps de jeu accru et de belles opportunités de montrer toutes ses qualités au-delà du statut de figurant dont il n’a pas pu se défaire à OKC.

Voir un représentant des Bleus disposer de minutes importantes chez un prétendant au trône de la Conférence Est, ça ne peut que nous faire plaisir.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.