TJ Parker : « Il faut arrêter les joueurs, et ça, ça part du cœur »

Le coach villeurbannais TJ Parker est pleinement conscient que son équipe est très loin de répondre aux attentes.

Perdre chez soi face à la JL Bourg n’est pas forcément déshonorant. Mais quand on est l’Asvel et que le bilan comptable est d’une victoire pour deux défaites après trois journées l’est un peu plus. Présentée comme une armada invincible lors de la présaison, l’Asvel peine à trouver sa vitesse de croisière. Si Guerschon Yabusele n’est pas encore disponible, Covid-19 oblige, cela n’explique pas tout, notamment les grandes largesses défensives.

« On avait ciblé (Danilo) Andjusic (22 points) et (Zachery) Peacock (22). Ils ont fait ce qu’ils ont voulu. Il faut arrêter les joueurs, et ça, ça part du cœur. L’intensité défensive n’est pas la même entre ce qu’on fait en Jeep Elite et ce qu’on a pu voir à Valence (en Euroligue). On est tôt dans la saison, on va récupérer Guerschon (Yabusele) mais on va remettre les pendules à l’heure à l’entraînement » lance le coach TJ Parker dans L’Equipe.

Si les effets ne sont pas très vite visibles, la situation risque d’être intenable.

Crédit photo : F.Blaise

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.