TJ Parker veut « rester positif »

Si l’ASVEL s’est de nouveau inclinée en Jeep Elite, le coach TJ Parker ne verse pas dans le catastrophisme.

Pour trouver trace du dernier succès de l’ASVEL en Jeep Elite, il faut remonter au 10 février avec une victoire 96 à 73 face au voisin bressan.  Sur les trois dernières journées de championnat, Boulazac, Nanterre92 et Dijon les ont renversé. Hier sur le parquet de la JDA, les Villeurbannais ont pris l’eau lors de la deuxième période avec 33 points encaissés lors du troisième quart-temps, puis 22 lors du quatrième. Malgré une situation désormais délicate au classement (bilan négatif d’onze victoires pour douze défaites et une douzième place), le coach TJ Parker ne s’est pas montré trop négatif dans son discours d’après-match. « Encaisser 33 points en 10 minutes, ce n’est pas possible. On n’a pas contrôlé les un contre un, on a été défaillant dans le repli défensif. C’est dommage car on a fait ce qu’il fallait en attaque. Mais il faut rester positif, régler les choses qui ne vont pas et travailler sur certains détails qui nous coûtent cher. Ca fait trois défaites de suite, trois matchs qui ne se jouent à rien ; ça va finir par tourner en notre faveur, moi, j’y crois ! » (Site ASVEL). 

Mardi prochain c’est l’Elan Chalon qui se présentera à l’Astroballe. En cas de nouveau faux-pas face à l’une des équipes en forme du moment le mot crise prendra un peu plus de poids.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.