Tony Parker calme le jeu pour l’ASVEL et le PSG

Tony Parker est revenu pour L’Equipe sur la situation de l’ASVEL et le dossier PSG omnisports.

Tony Parker a rendu visite aujourd’hui à la rédaction de L’Equipe, qui publiera dans son édition de vendredi une interview du meneur de l’équipe de France et des San Antonio Spurs. Le site du quotidien a diffusé quelques-unes de ses réponses, dans lesquelles il revient quelque peu sur son impatience quant à l’évolution de la situation à l’ASVEL. Il avait notamment fait savoir son mécontentement de voir les dossiers de la salle et de l’Académie du basket ne pas avancer :

« J’ai rendez-vous la semaine prochaine avec les actionnaires (du club) et le maire de Lyon. Ma priorité reste de faire (le projet) à Lyon, à l’ASVEL car j’ai commencé l’histoire là-bas et j’ai fait venir Pierre Vincent, Laurent Foirest ou d’autres. Mais si elles se présentent, je ne serais pas contre d’autres possibilités », déclare-t-il au quotidien sportif.

Parmi ces possibilités, Tony Parker avait clairement évoqué le PSG omnisport que veulent monter les Qataris :

« Je ne vais pas rester à l’ASVEL pour faire joli, cela ne sert à rien. Soit on avance, soit j’irai voir d’autres actionnaires qui veulent faire progresser le basket français. Car je ne suis pas quelqu’un de patient. […] Le Qatar a changé la donne », avait-il expliqué en début de semaine.

Dans l’entretien avec L’Equipe, il se fait moins menaçant :

« Pourquoi pas ? Mais il n’y a pas que Paris. C’est compliqué aussi. Et ce serait un autre projet qu’à l’ASVEL, où l’idée est de grandir petit à petit. PSG, c’est sous contrôle qatari. Tu peux juste donner une image, de la crédibilité au projet et des connexions. Mais cela ne serait pas mon club comme pourrait l’être l’ASVEL…»

Difficile néanmoins de l’imaginer rester longtemps dans une situation qui continuerait à s’enliser

Tags : , ,
Comments

Commentaires (1)

  1. Scott la mascotte

    ça me fait bien rire que Parker veule laisser en plan l'ASVEL, d'un autre côté il a bien raison,

    c'est pas que j'aime pas l'ASVEL mais bon ils pourraient faire mieux avec leurs millions.