Tony Parker a joué les mentors pour Batum

Tony Parker avait beau être absent des parquets durant la Coupe du Monde, il était quand même présent dans les têtes.

Batum-EdFEn voyant ses potes de l’équipe de France décrocher la médaille de bronze de cette Coupe du Monde et passer tout près d’aller chercher (au minimum) l’argent, Tony Parker a dû être à la fois extrêmement fier… et un peu dégoûté en même temps.

Alors que, depuis toujours, il a répondu présent pour représenter la France dans toutes les compétitions, même les plus galères, il avait fait le choix cet été de prendre du repos pour préparer la prochaine saison NBA et surtout les deux prochaines campagnes avec l’EdF, à l’Euro et, on l’espère, aux Jeux Olympique de 2016. En son absence, de nombreux joueurs sont montés en puissance et ont pu acquérir de l’expérience, à commencer par Nicolas Batum qui, après des débuts timides, a terminé la compétition par deux matches de référence au niveau du scoring. Nico a d’ailleurs expliqué à nos confrères d’ESPN que Parker y était sans doute pour quelque chose.

« Tony m’appelait ou m’envoyait des textos tous les jours », a-t-il expliqué.

 

« Il nous a suivi à chaque étape et il m’a dit qu’il était fier de nous et qu’il avait hâte d’être à l’an prochain. »

Même son de cloche de la part de Boris Diaw, son compère de toujours (cf. REVERSE 47).

« Il était très heureux qu’on ait joué comme ça. »

Désormais, nous aussi on a hâte d’être à l’an prochain !

Tags : ,
Comments
Rédacteur en chef de BasketActu.com, BasketSession.com et du magazine REVERSE. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.