Tony Parker : « Mon rêve : France-USA en finale »

NBA, Jeux Olympiques, ASVEL, Tony Parker est revenu en détail avec les médias français sur tous les sujets qui le touchent de près.

Est-ce que tu t’attendais à ce que vous réalisiez une si bonne saison ?
Tony Parker : Je savais que l’on avait une bonne équipe mais après tu ne sais jamais où tu vas terminer. C’est vrai que l’on ne pouvait pas prévoir que Danny Green allait jouer comme ça, que Kawhi Leonard allait progresser comme ça. Le fait que Tim reste en bonne santé aussi, ça ce sont des trucs que tu ne peux jamais savoir. Je savais que l’on allait faire une bonne saison mais après je ne pensais pas que l’on allait faire une aussi bonne saison parce que nos jeunes ont super bien progressé et maintenant ça fait que notre équipe elle est type. On a vraiment dix joueurs qui peuvent jouer.

Comment se sent Tim Duncan ? Est-ce qu’il a changé quelque chose dans la préparation ?
Tim Duncan, c’est vrai qu’il joue très, très bien. Il joue à un haut niveau cette année. On dirait qu’il a retrouvé une nouvelle jeunesse, pour l’instant ses genoux le laissent tranquille. J’espère que ça va durer pendant les playoffs car c’est que du bonus pour nous.

Est-ce que tu as été surpris que les Lakers terminent devant les Clippers sur la saison régulière ?
Non. Les Lakers c’est quand même deux titres en 2009 et 2010, ils ont une grosse équipe. Donc je pense que les Lakers sont l’un des favoris pour le titre et, quoi qu’il arrive, ça va être une équipe qui va être difficile à battre.

« Les playoffs ce sont les meilleurs moments de la saison. »

Comment ça se passe l’intégration de Boris Diaw au sein de l’effectif ?
Boris s’est très bien intégré, c’est un joueur de basket très intelligent. Il n’a pas eu de problème d’adaptation, il a intégré notre équipe et nos systèmes de jeu aisément donc je pense qu’il va faire de bons playoffs. En tout cas, on compte sur lui.

Dans quel état d’esprit et dans quel état de fraicheur physique vas-tu aborder ces playoffs vu la longue saison que tu vis ?
Moi, je me sens bien. C’est vrai que ce n’était pas une saison facile. C’était une grosse intensité, beaucoup de matches. Pop a fait du très, très bon boulot pour gérer notre corps et gérer notre fraicheur. Pour les dix derniers matches, il a géré nos minutes. C’est pour cela que je n’ai pas trop joué les derniers matches de la saison pour justement être le plus frais possible pour les playoffs. Donc là, je me sens bien et je pense que je suis prêt.

Dans le money time, est-ce que tu vas prendre des responsabilités plus importantes ou est-ce que ça sera plutôt pour Manu ? Comment le coach Popovich gère ça …
Des responsabilités, j’en ai beaucoup plus cette année. Manu et Tim vieillissent et donc Pop comptait plus sur moi, surtout que Manu était blessé en début de saison. Ça a accéléré le processus. On va continuer de partager les responsabilités comme on l’a toujours fait. Les années où l’on a gagné les titres, c’était toujours tous les trois. Ça dépend aussi de qui est chaud, ça dépend aussi du match, des match-up et donc on a toujours bien partagé. De toute façon, notre équipe a toujours été basée sur le collectif. On a toujours joué un peu à l’européenne, tout le monde touche la balle, tout le monde est agressif et tout le monde peut marquer et ça, ça a toujours été notre système de jeu.

Quelle va être la clef de la série contre Utah ?
Utah, c’est une équipe qui est jeune et qui a beaucoup de talent. C’est une équipe qui est très physique, ils auront des gros costauds à l’intérieur avec Paul Millsap, Al Jefferson et Derrick Favors. Il va falloir s’attendre à un combat physique mais je pense que l’on est prêt pour ce challenge-là.

Est-ce qu’il y a encore dans les mémoires le mauvais souvenir de la série contre Memphis l’année  dernière ?
La série de l’année dernière est oubliée, justement ça nous donne beaucoup de motivation pour cette année parce que c’est vrai que l’année dernière on était un peu déçu. Manu s’était blessé, on était pas à 100% pour les playoffs. Là, on a tout le monde, on est à 100%, on a de la fraicheur donc on est prêt pour aller jusqu’au bout.

On a l’impression que tu es l’homme en forme de ce championnat NBA par rapport à l’année dernière. Comment trouves-tu ton jeu, tu as beaucoup changé on a l’impression, non ?
Je pense que la seule différence c’est que j’ai beaucoup plus de responsabilités. Le fait que Tim et Manu vieillissent fait que Pop compte beaucoup sur moi. Avant la saison, il m’a demandé de faire comme en équipe de France et d’être super agressif. C’est donc ce que j’ai fait et le fait que Manu se blesse en début de saison a fait que beaucoup de choses sont retombées sur moi et donc j’ai essayé de rester super agressif.

Tags : ,
Comments

Commentaires (8)

  1. AND11

    Vaut mieux se taire, je risquerais de l'insulter de tout les noms ^^

  2. jah

    mon rêve ? France-OSEF en finale ^^