Tony Parker porte l’ASVEL

L’ASVEL enregistre son 2ème succès grâce à une superbe partition de son chef d’orchestre.

Après sa courte défaite face à Gravelines la semaine passée, l’ASVEL a démontré ce samedi soir dans la salle la Meilleraie de Cholet. Un succès qui équilibre certes son bilan mais qui donne une certaine crédibilité à cette équipe. Cholet devra lui oublier ses deux périodes totalement loupé.

Cholet devant son public pouvait confirmer sa suprématie dans sa salle et continuer à côtoyer le Top3. Le début de match est à leur avantage (11-4) grâce à une grosse défense sur Tony Parker et un Hilton Armstrong pas encore dans son assiette. D’ailleurs, Randal Falker s’en donné à cœur joie pour contrer les velléités offensives villeurbannais de Phil Goss notamment (16-8). Côté offensif, Cholet s’en remettait à Demetris Nichols, l’ancien Vichyssois, pour régler la mire derrière la ligne. Dans le 2e quart temps, c’est au tour d’un autre arrivant, Chandler Parsons de se mettre en évidence et de conforter l’avance de son équipe (27-21) même si les Westermann et Armstrong convertissaient les caviars de Tony Parker (5 passes décisifs en 15 minutes). Le meneur de jeu villeurbannais ne va pas être un danger pour les choletais en attaque (2/9 aux shoots). À Cholet, c’est William Gradit qui s’emballe tapant sur son cœur pour mieux renvoyer les critiques à son égard (36-26). Si la première mi-temps ne fut pas totalement mauvaise, l’ASVEL se devait d’être plus efficace et ne pas se contenter de regarder jouer « TP », lui qui ramena son équipe à -4 à la mi temps. En attendant (beaucoup) mieux.

Le réveil Villeurbannais. Jamie Skeen en feu

A en croire le discours de Pierre Vincent à la mi temps, les Rhodaniens reviennent avec plus de convictions et d’efficacité. L’ASVEL va connaître une période faste (6-14, 42-46) grâce à des « Frenchies » Tillie et Westermann bien dans leur basket et un Tony Parker enfin partie pour marquer des points. Et que dire de Jamie Skeen, capable du pire comme du grandiose, à l’image de sa série de ses deux actions à 6 pts, en panier garnie puis grâce à un trois points, envoyant son équipe à +8 (44-52). La série impressionnante des villeurbannais va être contré par la détermination choletaise, bien traduite par William Gradit, très bon samedi soir, et Romain Duport en costume de gala (54-56). C’est bien là les seuls à en vouloir ce soir. Car en face, le show commence : Parker, Phil Goss par deux fois, encore Parker grâce son shoot réussie et son lancer franc, enregistrent une série fatale au choletais (12-0, soit 56-70, 37e). Parker a confirmé son impact mais a su être bien accompagné au poste 2 par Phil Goss dans les dernières minutes de la partie. « TP », meilleure évaluation du match, se pose en maitre de cette équipe qui manque malgré tout d’un leader en son absence. Car si Villeurbanne s’est imposé ce soir à Cholet, elle n’a pas donné de garantie, surtout si son maitre à jouer repart rapidement jouer aux Spurs. Mais d’un point de vue comptable, c’est une excellente opération pour des Rhodaniens qui se serviront sans doute de cette rencontre à l’avenir. Il était temps.

 

Cholet

Statistiques
Joueurs 5d Mins Pts Tirs % 3 pts % LF % Rebonds Contres Pd In Bp Fautes Év
O D T Pr Ct Fte Fpr
Total 200 70 27 – 63 42.9 6 – 18 33.3 10 – 13 76.9 10 25 35 4 2 17 7 12 18 13 82
5. Causeur Fabien * 26 5 2 – 7 28.6 1 – 2 50.0 0 – 0 0 3 3 0 1 4 1 2 2 2 6
6. Fofana Vafessa 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
7. Vebobe Luc-Arthur 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
12. Battle Talor 22 14 5 – 9 55.6 2 – 6 33.3 2 – 2 100 0 3 3 0 0 4 0 1 2 3 16
13. Duport Romain * 17 10 5 – 8 62.5 0 – 0 0 – 0 2 5 7 1 1 0 0 0 3 0 15
14. Falker Randal 24 7 3 – 5 60.0 0 – 0 1 – 3 33.3 5 5 10 1 0 2 2 2 4 1 16
15. Gobert Rudy 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
16. Ona Embo Carl * 13 6 2 – 4 50.0 2 – 3 66.7 0 – 0 0 1 1 0 0 0 0 1 0 0 4
17. Gradit William * 23 8 4 – 8 50.0 0 – 1 0.0 0 – 0 3 1 4 0 0 1 0 0 2 1 9
18. Parsons Chandler 27 9 4 – 7 57.1 0 – 1 0.0 1 – 2 50.0 0 4 4 1 0 2 3 3 0 1 12
19. Nichols Demetris * 29 11 2 – 9 22.2 1 – 1 100 6 – 6 100 0 3 3 1 0 1 1 2 2 5 8
20. McGrath Donnie 19 0 0 – 6 0.0 0 – 4 0.0 0 – 0 0 0 0 0 0 3 0 1 3 0 -4

Entraîneur : Erman KUNTER

Lyon-Villeurbanne

Statistiques
Joueurs 5d Mins Pts Tirs % 3 pts % LF % Rebonds Contres Pd In Bp Fautes Év
O D T Pr Ct Fte Fpr
Total 200 79 32 – 69 46.4 3 – 16 18.8 12 – 13 92.3 9 25 34 2 4 12 10 10 13 17 89
5. Armstrong Hilton * 31 13 5 – 9 55.6 0 – 0 3 – 3 100 3 7 10 0 0 1 0 1 2 4 19
6. Lacombe Paul 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
7. Westermann Léo 20 9 3 – 5 60.0 1 – 2 50.0 2 – 2 100 1 1 2 1 0 0 0 1 2 2 9
8. Jean-Charles Livio 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
9. Parker Tony * 31 19 8 – 17 47.1 0 – 3 0.0 3 – 4 75.0 0 5 5 0 0 7 4 1 0 7 24
10. Fofana Bangaly 7 2 1 – 3 33.3 0 – 0 0 – 0 2 1 3 0 1 0 1 1 0 0 3
11. Jackson Edwin 20 8 4 – 8 50.0 0 – 1 0.0 0 – 0 2 2 4 0 0 0 0 0 1 0 8
12. Thompson Dijon * 29 3 1 – 4 25.0 1 – 2 50.0 0 – 0 0 2 2 0 0 1 1 5 1 1 -1
13. Skeen Jamie 14 8 3 – 9 33.3 1 – 3 33.3 1 – 1 100 0 1 1 0 2 0 1 0 1 1 4
14. Tillie Kim * 21 8 4 – 7 57.1 0 – 1 0.0 0 – 0 0 2 2 1 0 1 1 0 3 0 10
15. Goss Phil * 27 9 3 – 7 42.9 0 – 4 0.0 3 – 3 100 1 4 5 0 1 2 2 1 3 2 13
22. Deal Rudy 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Tags : ,
Comments

Commentaires (22)

  1. AND11

    Paul Lacombe => DNP

    J'aime.

  2. asvel

    Pauvre paulo…

    Par contre le match et le temps de jeu de Léo fait très plaisir as usual!

  3. Rukawa

    Très belle victoire de l'asvel version TP9.

    Par contre article terrible BS ne nous a pas habitué à ça …

  4. Axel

    Vous plaisantez ? J'ai vu joué l'asvel deux fois cette saison, et je dirais que c'est plutôt elle qui joue n'importe comment, surtout quand on voit le budget… Ça me fait marrer, Nancy 1er, c'est vous les rageux a cette heure ci

  5. Milissounga

    Duport avec du temps de jeu et du travail commence à faire de bonnes choses. Vivement qu'il continue comme ça et que Collet le regarde un peu. Cholet est bon, mais ça se voie bien que Mejia, Avdalovic et Robinson ont quitté les lieux. Concernant les verts, la dernière fois, c'était Westermann qui avait chauffé le banc avec ses 10 min de temps de jeu; cette fois-ci c'est Lacombe qui garde le survète tout le match. Vincent est en train de leur passer un message. A eux d'être prêts. Et pauvre Livio & Deal, eux non plus n'ont pas joué, mais ça ne gène pas plus que ça And11, hahahahahahahahahahahaha.

  6. Helpless

    Gobert ne joue pas non plus côté choletais.Dommage,la Pro A continue de snobber les jeunes.

  7. Axel

    Arrete un peu! Si tu fais n'importe quoi pendant 37min en euroligue, tu ne gagne pas !

  8. Millesimes

    Kim: 2 rebonds. Un peu limite

  9. someone

    Rudy Gobert –> DNP alors qu'il jouait déjà un peu l'année dernière