ALL STAR GAME

Tony Parker prêt à continuer avec les Bleus après 2016 ?

S’il a longtemps indiqué que les Jeux olympiques de Rio seraient sa dernière compétition avec l’équipe de France, Tony Parker a laissé entendre qu’il pourrait finalement faire durer le plaisir en prolongeant sa carrière en bleu après 2016.

Tony Parker avait rêvé d’un final en beauté lors de l’Eurobasket 2015, disputé à domicile et à l’issue duquel il espérait à nouveau monter sur la plus haute marche du podium.

Et si c’est la déception qui l’emporte après une élimination douloureuse aux portes de la finale, le meneur des Spurs gardera tout de même un souvenir unique d’une compétition qui était sans doute sa dernière avec les Bleus.

« J’ai eu la chance de connaître une super carrière. Quand tu relativises, tu te dis que tu as gagné quatre titres NBA », a-t-il confié lors du TP Show sur RMC.

« On a connu une grosse finale en 2013. On a gagné une finale européenne, on en a perdu une… J’ai vécu beaucoup de choses. Mais c’est vrai que jouer un Euro à domicile c’était particulier. C’est beaucoup d’émotions, beaucoup de choses à gérer, que ce soit les amis, la famille, tout le public… C’était vraiment un truc énorme. Et en plus, pour moi, c’était d’autant plus spécial que je savais qu’il s’agissait de mon dernier championnat d’Europe. »

La défaite en demi-finale face à l’Espagne a été à double tranchant pour l’équipe de France, privée de doublé européen et d’une qualification directe pour Rio. Et alors qu’il affirme depuis longtemps que les Jeux olympiques de 2016 marqueront la fin de sa carrière internationale, « TP » se laissera-t-il finalement tenter par une dernière campagne européenne sous la tunique bleue ?

« Pour l’instant non. Pour moi, les J.O. seront ma dernière compétition. Après, tu ne peux pas te fermer de portes mais c’est vrai que j’ai abordé l’Euro comme si c’était mon dernier championnat d’Europe », précise-t-il avant d’ajouter.

«  J’ai toujours dit que je voulais arrêter après Rio. Après, on verra. Dans un carrière, tu prends des décisions, mais tu peux changer d’avis. »

En souffrance durant tout le tournoi, Tony Parker n’a jamais semblé autant affecté par le poids des années. Mais à 33 ans, le plus grand basketteur français de l’histoire n’a aucune intention de rester sur un échec. Raison pour laquelle il assure qu’il sera bien présent l’été prochain pour aider l’équipe de France à valider son billet pour les J.O..

« J’irai au TQO quoi qu’il arrive. Ce sera plus un problème pour ceux qui seront en fin de contrat car ton contrat finissant au 1er juillet, tu ne peux pas en signer de nouveau avant le 7 ou le 8. Pour Nicolas Batum, Evan Fournier et Rudy Gobert, ça va être très difficile. »

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.