Top 10 prospects : Ces jeunes qui montent

Parce qu’ils sont l’avenir de notre sport et prennent une place de plus en plus importante sur les terrains.

BasketActu vous propose un tour d’horizon des meilleurs prospects français du championnat.

Andrew Albicy – 1990 – Paris Levallois
Meneur
10.9 pts, 1.6 rbds, 4.1 pds en 29 minutes

On nous a râbaché les oreilles avec le jeune Parisien (pour ceux qui n’ont en pas eu assez, achetez donc Reverse #30) mais le fait est qu’Andrew est l’un des meilleurs de sa génération. Son rôle au Paris Levallois en est la preuve. En une saison, il est passé du second de Jimmal Ball à celui de meneur en chef du Paris Levallois. Son passage avec les Bleus n’y est pas étranger. Après un début de saison en trombe, le jeune meneur a vu ses stats chuter au même rythme que la dégringolade de son équipe. Le remaniement opéré récemment semble avoir boosté l’équipe qui a retrouvé des couleurs et surtout de l’envie. Mais Albicy va devoir faire un peu mieux s’il veut pouvoir prétendre à une place lors de la prochaine draft.

Evan Fournier – 1992 – Poitiers
Arrière
4.5 pts, 1.9 rbds et 0.6 pds en 14 minutes

La saison dernière, Evan avait choisi de faire ses gammes dans le niveau professionnel en Pro B. Une décision qui lui a permis d’exploser dans l’anti-chambre de la Pro A. Cette saison, Rudy Nelhomme est allé le chercher et l’a intégré à l’effectif poitevin. A 18 ans seulement, Evan est devenu le plus jeune joueur à scorer plus de 20 pts dans le championnat français, devançant Tony Parker, Rodrigue Beaubois and co… Avec ses 21 pts en 21 minutes, il avait permis à Poitiers de remporter le match contre le prétendant au titre nancéien. Notez bien son nom !

Kim Tillie – ASVEL – 1988 (mais première année en Pro A)
Intérieur
9.3 pts, 6 rbds, 2 pds en 22 minutes

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Si l’ASVEL perdait gros avec la blessure de Bangaly Fofan, Kim Tillie en a profité pour se mettre en avant et prouver que Vincent Collet et son staff avaient bien fait de miser sur lui. Après 3 mois à demi-teintes, le jeune Villeurbannais s’est transcendé, devenant une pièce maîtresse de la rotation de Nordine Ghrib. Il est d’ailleurs l’un des acteurs majeurs de la remontée en force de l’ASVEL. Combatif et volontaire, Tillie a gagné la confiance de ses coéquipiers et de son coach comme en témoignait Nordine Ghrib dans une récente interview. Espérons pour lui que l’arrivée de Pops Mensah-Bonsu dans la peinture verte ne perturbe pas la progression Kim. Entrée en matière réussie en tout cas.

Antoine Diot – Le Mans – 1989
Meneur
9.3 pts, 3.7 rbds, 3.6 pds en 29 minutes

Sa saison n’est certes pas à la hauteur de ce qu’on attendait de lui mais le fait est qu’Antoine Diot sera un jour le patron de l’EDF. Son talent n’est plus à revendre et les vrais savent que si sa blessure au dos ne lui avait pas pourri une partie de sa saison, Antoine serait au top du top et Le Mans ne serait certainement pas en train de batailler pour se frayer un chemin vers le Top 8.

Léo Westermann – ASVEL – 1992
Meneur
2.6 pts, 1.1 rbds et 1.7 pds en 14 minutes

Tout comme Evan Fournier, Léo Westermann est sans conteste l’un des plus gros prospects de sa génération. Un talent à l’état brut qui débarque tout droit de l’INSEP et qui parfait sa formation au sein de l’une des supposées écuries du championnat. En 2010, Westermann avait manqué la fin de saison et l’Euro Jeunes suite à une rupture des ligaments croisés. A la rentrée, le jeune meneur faisait donc son retour sur les parquets et non sans mal. Encore un sur lequel l’ASVEL a bien fait de mettre le grappin et qui prouve que les jeunes ont leur place dans le championnat.

Joffrey Lauvergne – Chalon – 1991
Ailier fort/Intérieur
5.3 pts, 3.2 rbds et 0.7 pds en 15 minutes

Un ailier de 2m10 doté d’un shoot précieux et d’une bonne maîtrise de balle. Tout le monde en rêve… Depuis son arrivée à Chalon, Joffrey Lauvergne n’a cessé d’impressionner. Il a sorti son meilleur match contre Roanne, pointant à 10 pts, 12 rbds et 2 pds. S’il traverse actuellement une zone de perturbations, il n’en est pas moins l’un des plus gros potentiels français et ça, Greg Beugnot l’a compris.

Nicolas Lang – Chalon – 1990
Arrière
4.6 pts, 2.4 rbds et 1.5 pds en 15 minutes

Greg Beugnot a eu le nez fin en recrutant Nicolas Lang qui répond parfaitement à ses attentes. S’il a eu quelques périodes de creux, l’ancien INSEPien sait se montrer efficace en sortie de banc. Notamment dans la victoire contre Villeurbanne où il avait planté 14 pts dont 4/7 à 3 pts. Cette saison, Chalon est clairement devenu un prétendant au titre et le jeune Lang n’est pas là pour jouer les cheerleaders.

Bangaly Fofana – ASVEL – 1989
Pivot
3.4 pts, 2.3 rbds et 0.3 pds en 11 minutes

Bangaly Fofana est l’une des surprises du championnat. Membre du projet jeunes mis en place par Vincent Collet et son équipe, Fofana était là où ne l’attendait pas forcément. La saison dernière, la tige villeurbannaise avait montré ses limites et tournait à 1.4 pts, 1 rbd et 0.1 pds en back-up d’Ali Traoré. Cette année, Fofana a franchi un cap devenant le rempart défensif de l’ASVEL. Nordine Ghrib nous avait d’ailleurs confié que sa blessure était l’une des raisons principales de la chute libre de l’équipe.

Christophe Léonard – Cholet – 1990
Ailier
3.4 pts, 2.5 rbds et 0.9 pds en 13 minutes

Ca fait deux ans qu’on attend qu’Erman Kunter se décide à donner du temps de jeu à Christophe Léonard. Vainqueur du Jordan Brand Classic en 2006 et médaillé d’Or à l’Euro 2010 avec les Bleuets, Léonard a été annoncé comme l’un des plus gros espoirs français. Champion de France Espoirs l’année dernière, Léonard a pris une nouvelle dimension cette saison en intégrant exclusivement l’effectif pro. Le jeune Choletais a gagné la confiance de Kunter et a fait son entrée dans la rotation du champion de France.

Paul Lacombe – ASVEL – 1990
Meneur
3.2 pts, 2.2 rbds et 2.5 pds en 18 minutes
Propulsé au poste de meneur titulaire à la suite du fiasco Bobby Dixon l’année dernière, Paul Lacombe continue sa formation au sein de la troupe de jeunes villeurbannais. Avec Léo Westermann, la concurrence est rude mais Lacombe profite de l’expérience engrangée la saison passée pour sortir son épingle du jeu.

Mentions spéciales : Rudy Gobert (Cholet), Carl Ona Embo (Poitiers), Alexis Tanghe (Roanne), Fréjus Zerbo (Gravelines), Edwin Jackson (ASVEL), Abdel Kader Sylla (Nancy), Saidou N’Joya (Nancy), Maël Lebrun (Orléans), Ousmane Camara (Le Havre), Nicolas De Jong (Vichy)

Coming soon : Jordan Aboudou (Chalon), Jonathan Rousselle (Gravelines), Malela Mutuale (Paris Levallois), Arthur Rozenfeld (ASVEL)

Ils sont nés un peu tôt mais on ne les a pas oublié : Nobel Boungou Colo (Toulon), Fabien Causeur (Cholet), Abdou M’Baye (Strasbourg), Ludovic Vaty (Orléans), Adrien Moerman (Orléans), Rudy Jomby (Gravelines)

Tags : , , , , , , , , ,
Comments

Commentaires (62)

  1. maksim

    Excellent !!!

    J'aurais juste mis Fournier en 1er mais bon…c'est subjectif.

    Par contre on critique souvent la règle des JFL mais l'année dernière on aurait pas pu faire une liste aussi prometteuse de joueurs avec un vrai temps de jeu en Pro A…preuve que les clubs leur donnent plus leurs chances.

  2. Tapion

    On a quand même une belle génération de VRAIS joueurs de basket qui arrive…

    Le titre de meilleur espoir n'échappera pas à Evan Fournier mais si j'étais méchant (ou réaliste), je dirais qu'il faudrait quand même qu'il apprenne à passer la balle…

    Jo Lauvergne c'est du louuuuurd de chez lourd! J'espère qu'il va continuer à progresser et qu'il ne nous fera pas une Moerman (c'est méchant, ok…)…

  3. luca

    J'aurais mis Léo et Evan en 1 et 2 mais bon, chacuns ses gouts….

  4. Eddie Money

    super l'article !

    Andrew est vraiment au dessus des autres c'est certain. Après Kim Tillie fait une super 2ème moitié de saison.

    Je suis hyper déçu par Antoine Diot qui pour moi est une des principales raisons de la mauvaise saison du Mans. Mais c'est parce qu'il est plein de potentiel qu'on est aussi dure avec lui car niveau stat il est au dessus de tous les autres. Mais son impact sur l'équipe est limité pour un meneur de jeux de son niveau.

    PS : la génération 90-92 me fait mal… on se fait vieuuuuuuuuxxxxxx !!

  5. Niko

    sympa :)

  6. Testo

    Un sujet qui ferait plaisir à Mr Monclar et son amour pour la jeune garde française.

    Perso, je pense que Tillie fait un enorme taf, mais il est déja un peu vieux pour apparaitre ici (comparé aux autres j'entend, il est de la génération Vaty, Moerman, M'Baye). Du coup ça ferait un peu monter Joffrey Lauvergne qui m'avait impressioné durant la semaine des As et qui devrait à mon avis etre dans le top 4 avec dans le désordre Albicy, Fournier et Diot (il est décevant cette année, mais en terme de potentiel il est toujours au top).

  7. Startrik

    J'aurais mis Gobert en "coming soon" vu qu'il n'a joué qu'1 ou 2 match en ProA.

    Et dans ceux qui sont "nés un peu tôt mais qu'on n'a pas oublié", j'aurais mis Jomby.

  8. Syra

    Pour Tillie, il est de 88 mais c'est sa première saison en Pro A donc c'est particulier.

    Jomby c'est un petit oubli ^^

    Par contre Gobert, si Sylla a sa place dans les mentions spéciales, il l'a aussi

  9. jeannot

    Vous mettez un joueur né en 95 dans la liste , faut oser lol

  10. Bucky

    Excellent ce classement !!! On n'a pas z'oublié les Orléannais, donc moi, ça me va ;)

  11. jeannot

    Pourquoi dans ce cas ne pas mettre le jeune de l'insep Hugo Invernizzi né en 93??

  12. Yorobauu

    R.I.P. Jo' Bourhis

  13. OscarAbine

    Moi, ça me va. J'aurai ptêt mis Lauvergne devant Westermann mais pour le reste, ouais.

    Après, tout ça peut changer très vite avec des joueurs de ces âges (sans même parler des blessures qui peuvent freiner, n'est-ce pas Léo ou Diot…). L'un peut exploser et l'autre se mettre à stagner voire régresser (cf Jackson). On reverra en fin d'année…

    Le principal, c'est de voir qu'on a quand même quelques bons jeunes qui peuvent jouer, au moins niveau ProA.

  14. ld21

    Chose assez rare aussi, on voit que la plupart, selon moi, sont pas du tout taillés pour la NBA et pourraient être des putains de joueurs d'EL, ce qui n'est pas plus mal pour l'equipe de France …

  15. kevin

    Moi ce que j'adore, c'est que Tillie, tout le monde a craché sur sa signature à l'asvel l'été dernier sur BS (rien à voir mais très bonne initiative ce site). Et maintenant, il fait partie des 10 prospects du championnat! Donc bravo à lui pour avoir fait mentir les détracteurs qui ont parlé sans en avoir entendu parlé ou en se basant juste sur les stats de sa saison senior à Utah (en partie blessé), et ne l'avaient jamais vu jouer.

    Sinon classement sympa qui donne bon espoir pour l'avenir de l'EDF en espérant qu'ils ne nous fassent pas une ajinça ou une mahinmi (encore que ce dernier commence à faire son trou)

  16. Patrick

    Cela annonce une EDF espoir capable de viser le titre comme l' an passé avec le 5 :

    Westermann, Lebrun, Fournier, Lauvergne, Gobert.

  17. icecross

    on peux aussi parler de bryan pamba le meneur espoir d orleans qui fait le banc des pros depuis kelke temps il est le 3 eme francais sur les joueurs de 1992 derriere gobbert et fournier mais bien devant westerman :http://www.draftexpress.com/rankings/International–92/

  18. GW

    L'avenir s'annonce américanisé à Roanne… Personne à part Tangue.

  19. AND11

    "Par contre Gobert, si Sylla a sa place dans les mentions spéciales, il l’a aussi"

    Sylla c'est 2ème scoreur espoir, 1er rebondeur espoir, 1er contreur espoir, 1er à l'évaluation espoir.

    Gober j'en sais rien mais pas autant j'pense.

    sinon sympa comme article!

    Fournier – Westermann – Diot – Albicy Un quatuor qui vend grave du rêve !!! Et qu'on dise plus qu'on manque de meneur de jeu.. Il est temps de décaler TP en 2 !

  20. maksim

    A terme on risque quand même d'avoir du matos à l'arrière entre Westermann, Albicy, Diot, De Colo, Beaubois et Fournier…le spot de 3 est blindé pour 10 ans avec Batum…Il nous faut Lauvergne à trés haut niveau, les intés athlétiques ont en aura toujours…mais un grand technique comme lui…

  21. Tapion

    shut!! ne dis rien! Avec des la chance, les Knicks ou les Lakers réussiront le steal du siècle!

    Macvan et Bagdanovic annoncés en fin de 2ème tour de la Draft, c'est pas beau ça?

  22. AND11

    "Fournier est pas un meneur…"

    prend moi pour un con! Merci je le sais! C'est pas ce que je voulais. J'me suis sûrement mal exprimé, mais tu devrais savoir que je sais… ^^

    Pour moi TP meneur en FIBA il est au dessus de personne. Il a suffisamment prouvé son incompétence à maintes reprises dans ce rôle là. Par contre, c'est un des meilleurs finisseurs au monde, ça pas de doute. Mais pas meneur.

  23. Patrick

    Je parle de l' EDF espoir (nés en 91-92) et non des juniors

  24. AND11

    Rubio offensivement il est à des années lumières de TP quand même.

  25. ludo

    Gobert fais des stats en espoir mais pour moi sa sera l'un des nombreux très grand qu'on a et dont on pourras pas se servir (comme Ajinça) parcequ'il manque vraiment de physique pour pas se faire casser en deux dans une raquette d'Euroleague .. Mael Lebrun lui a vraiment du mal à confirmer ce qu'il avait montré au CE à Metz en tout cas, dommage pour lui car il avait quand même des minutes en début de saison .. Sinon hier, le BCM à fait jouer ses jeunes : 10 points et 8 passes pour Rousselle (qui devrait plus être dans les mentions spéciales à la place de Gobet ou Sylla) et 13 points pour Bigote (19ans dans les meilleurs scoreurs espoirs)

  26. luca

    Comparer Pamba à Westermann qui est suivi par des scouts depuis l'âge de 14 ans…

    Draftexpress est juste à côté de la plaque la.

  27. Madininarawak

    Euh, Fournier, je l'avais vu l'année dernière lors du tournois de Mannheim en Allemagne (pseudo championnat du monde des U18) et il avait explosé les américains de son age et seul Dario Saric paraissait être meilleur que lui sur toutes les équipes de la catégorie…

    Je pense que comme faux lent qui attaque le panier, il pourrait avoir ses chances en NBA car n'oublions pas que c'est un arrière qui fait 1m98…

  28. AND11

    T'es vraiment une putain de salope. Laisse donc Linehan tranquille. Et va te renseigner auprès d'un arbitre, ça t'évitera de sortir des conneries à tout bout de champ.

  29. ludo

    Pour le duel Diot-Albicy, samedi :

    Diot : 16 points à 5/12, 4 rebonds, 1 contre, 8 assists, 6 interceptions pour une balle perdue en 36 minutes => 27 d'éval

    Albicy : 7 points à 1/7, 0 rebond, 0 contre, 2 assists, 2 interceptions et 1 balle perdue en 30 minutes => 1 d'éval

  30. AND11

    Tapion qui parle d'objectivité ? Hahahaha

  31. Millesimes

    Jomby, Mouai. pourcentage au shoot assez faible. Mais, en progression dans les autres secteurs

  32. icecross

    le site de la lnb c est planté pamba c un poste 1 d 1 m 86 et puis les stats en espoirs ca veut pas dire grand chose surtout a orleans qui a une politique bizarre regarde les stats miserables de lebrun en espoir par exemple mais il est classé haut parce que cete eté il a eté invité au adidas nation a chicago avec les meilleurs lycéens americains et aparement il a impressioné la bas avec des perf a 22 pts contre l ekipe americaine mais a orleans il est bridé et ne peut pas jouer son vrai jeu donc des stats qui reflete pas grand chose et puis westerman je le trouve vraiment trop trop surcoté koi c abusé surtout en defense c est une vrai passoir

  33. pull up

    Ferdinand Prénom est pas mal aussi. malgre la pro B !

    et Kahudi ! faut pas les oublies les champions 91 en titre!

  34. kobe

    oui ici a orléans il peut pas jouer son vrai basket ,car a orléans on joue que sur sytemes.

  35. bbforlife

    pamba a fait le camps adidas a chicago l'été dernier ou il a pu s'exposé