Top 16 J1 : Les Espagnols gagnent, le Maccabi chute

En Euroleague on n’a pas eu le temps de s’attarder pour manger de la dinde.

Alba Berlin-Real Madrid : 63-77

Visiblement, la section basket du Real est tranquille cette saison (contrairement à ses homologues du foot). Que ce soit en championnat ou à l’échelon européen, ils l’emportent toujours à la fin. La victime du soir est l’Alba Berlin de Derrick Biars (8pts et 9rbds). Après avoir résisté durant trois quart temps, les Allemands se sont écroulés dans les dix dernières minutes (9-17). La faute a des leaders madrilènes qui n’ont pas failli que ce soit à l’aile (41 pts pour le trio Carroll/Llull/Fernandez) ou à l’intérieur par l’intermédiaire de Nikola Mirotic (13pts et 6rbds). Le Real Madrid entame parfaitement ce Top 16 et prend provisoirement la première place du groupe E.

 

Unicaja Malage-Brose Baskets : 85-82

Et voilà, 2 à 0 dans les confrontations du soir entre clubs espagnols et allemands. Pourtant les visiteurs ont réalisé un début de match parfait en menant 15-0 et ont gardé un avantage durant plus de trois quart temps. Malheureusement, les coéquipiers d’Anton Gavel (27pts) se sont fait reprendre par des Andalous qui n’ont jamais abdiqué. Grâce à Vazquez précieux des deux côtés du terrain en fin de match (8pts, 5rbds et 2 ctres) et Williams (19pts), Malaga s’impose finalement.

 

Besiktas Istanbul-Khimki Moscou : 75-80

Les troupes d’Erman Kunter débutent mal ce Top 16 avec une défaite à Abdi Ipekci. Après avoir pris les devants pendant le premier quart temps, les coéquipiers de Curtis Jerrells (12pts et 5pds) ont vu leur avance fondre en encaissant un 22-6 fatal et sont rentrés aux vestiaires avec 6 points de retard. En deuxième mi-temps, les Russes ont contrôlé le match par l’intermédiaire de Planinic (13pts et 9pds) et Fridzon (20pts). En face, Christopher a tout tenté (20pts) mais ce sont bien les joueurs de Moscou qui ont glané une précieuse victoire.

 

Caja Laboral-Olympiacos : 82-74

Les deuxièmes d’ACB ont fait chuté les champions en titre ce soir. Une nouvelle fois, Thomas Heurtel a été étincelant (13pts, 7pds et 4rbds) mais les Basques doivent ce succès à une belle performance collective. Même en difficulté comme en première mi-temps (30-40 durant le 2e quart), les Espagnols ont pu s’appuyer sur leurs leaders pour revenir dans le match. Lampe a été notamment inarrêtable au retour des vestiaires (25pts au final) et a fait très mal à la raquette grecque. A ses côtés, Oleson a également sorti un match propre. Bref, tout a fonctionné pour les Espagnols. Côté Olympiacos, Spanoulis a brillé comme toujours en provoquant les fautes adverses et en scorant au bon moment.

 

Montepaschi Sienne-Maccabi Tel Aviv : 79-69

C’est la petite sensation de la soirée. Devant un public peu nombreux (moins de 4000 spectateurs), les Italiens ont battu le Maccabi dans un match hâché. Comme souvent cette saison, Bobby Brown a pesé en attaque avec 16pts et 7pds. Et cette fois-ci, Sienne a également pu compter sur un Ress adroit (18pts). Après avoir pris 9 points d’avance à la mi-temps, les Italiens n’ont rien lâché. Les joueurs de David Blatt sont parfois revenus à 5 longueurs mais n’ont jamais réussi à faire douter Sienne. Au final, le Maccabi s’est fait surprendre et devra être plus constant pour espérer accrocher l’une des quatre premières places du groupe F.

Tags :
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.