Top 16, journée 1: L’anti-récap

La dinde n’est plus qu’un souvenir, Miss France aussi. L’Euroleague, en revanche, est de retour… Top 16, journée 1, pour votre plus grande joie!

La dinde n’est plus qu’un souvenir, Miss France aussi. L’Euroleague, en revanche, est de retour… Top 16, journée 1, pour votre plus grande joie!

 

Les 10 choses à voir, de cette premère journée:

Les 8 choses à retenir: 

  1. Depuis son arrivée à Vitoria, le grand Zan fait un Tabak… Le Caja Laboral est complêtement relancé, à l’image d’un Thomas Heurtel en roue libre (13 pts, 7 pds, 20 d’éval). Pour Fabien Causeur, il y a moins de guirlandes sur le sapin (2 pts en 16 minutes), de quoi avoir les boules. Victoire intéressante face à l’Olympiacos, qui repart pour le coup plus raide que Red… 
  2. 3 équipes turques engagées, 3 défaites: Le Besiktas, le Fener et l’Efes ratent leur entrée. La sortie risque de ne pas être une réussite non plus, mais on verra dans quelques mois… Pour le Fener et l’Efes, c’était à l’extérieur, face, respectivement, au Barça et au CSKA. Besiktas, pour sa part, est victime du Khimki, upsetter attitré de la Roligue 2012-13.
  3.  A une époque, le Pana n’avait pas besoin d’un joueur NBA légèrement unidimensionnel pour gagner. Les temps changent. Dans un match au couteau, pour ne pas dire au coupe-ongles, vu le score, les Grecs font tomber un Zalgiris en proie à de supposés problèmes financiers/administratifs/internes (rayez la mention inutile). 67-66, avec un héros nommé Kapono: 4/6 à 3pts en 17 minutes. 
  4. Sienne, qui a parfois ramé lors du premier tour, semble avoir trouvé un semblant de stabilité. Une victoire de 10 pts face au Maccabi, essentiellement construite en première mi-temps: Luca Bianchi ne pouvait pas rêver mieux, pour la magie de Noël. 
  5. Bamberg mène, domine et y croit. Malaga piétine, s’agace et finalement passe un 22-13 lors du dernier quart, pour finalement s’imposer de 3 pts (85-82). Toujours aussi amusant de voir que Teddy Gipson est devenu Sergerio Gipson. On comprend pourquoi il utilisait Teddy
  6. Berlin (63 pts, 59 d’éval) ne fait pas rêver face au Real, et tombe logiquement dans sa salle, face à un candidat déclaré au F4. Depuis jeudi, à Berlin, les fans de basket se posent une question: Hormis à faire rêver les ménagères, à quoi sert donc Mirza Begic?
  7. Allez, après une seule journée, on prend le pari: Le Barça, le CSKA, Sienne, Vitoria et le Pana seront en 1/4. Les Turcs seront à 0/3, les Espagnols à 2 ou 3/3 , et la France à 0/1
  8. Dommage que le Partizan ait été éliminé, et que l’Etoile Rouge ne soit pas là non plus…

 

La question ultime: Thomas Ress, à Sienne depuis la nuit des temps, peut-il tenir la cadence? Déjà très en vue depuis le début de saison, le -curieux- pivot toscan a battu plusieurs records en carrière cette semaine. Sa saison, sur le plan statistique, est déjà très réussie. On imaginait plein de joueurs comme facteur X, mais sans doute pas lui.

Les chiffres:

Le MVP: Ante Tomic (Barça), 12 pts, 11 rbds, 27 d’éval… 

Le MVPire: David Andersen, -7 d’éval en 22 minutes face au Barça. Bravo.

Le cinq de la semaine: Gavel (Bamberg, 27), Tomic (Barça, 27), Farmar (Efes, 25), Krstic (CSKA, 25), Weems (CSKA, 24)

La constatation péremptoire:

Théo Papaloukas est de retour. Il avait quitté le Maccabi, où il ne jouait plus, il y a quelques semaines. Son retour à Moscou est pour le moins discret. Pour ne pas dire Maccabiesque dans les chiffres.

Tags : , , , , , , , , , , ,
Comments
Un peu de LNB, un peu d'Euroleague, beaucoup de bonheur...

Commentaires

Comments are closed.