Top 16 : le Real Madrid enchaîne, Heurtel brille mais Vitoria perd

Si dans cette deuxième journée du Top 16 Thomas Heurtel a brillé face au Panathinaikos, cela n’a pas empêché Vitoria de s’incliner.

Ryan-ToolsonÇa n’est pas passé loin pour l’Efes qui ne s’incline que deux petits points face à Malaga (72-74). Mais quand on prend un 20-13 dans les dix dernières minutes cela annihile tous les efforts fournis notamment ceux de Scotty Hopson (15 points et 4 rebonds). En face Zoran Dragic (17 points) et Ryan Toolson (16 points) se sont gavés en attaque. Les choses se compliquent donc sérieusement pour l’Efes qui pourrait, si l’on en croit la presse serbe (relayée par Gigantes), faire bientôt appel à Dusan Ivkovic pour prendre en mains l’équipe. Après Oktay Mahmuti démis de ses fonctions le 22 décembre et remplacé par Vangelis Angelou, le club turc ferait donc appel à un troisième head-coach. Mais si l’information se confirme, on salive déjà à l’idée des affrontements futurs entre Ivkovic et Obradovic.

Si Thomas Heurtel (13 points et 6 passes décisives) a brillé avec Vitoria face au Panathinaikos, cela n’a pas suffit pour faire la différence (64-72). Les Basques ont sombré durant le dernier quart-temps encaissant un lourd 24-12. Pourtant en plus de la clutchitude du meneur, notamment lors de son brillant troisième quart-temps, Sergio Scariolo avait pu compter sur Tibor Pleiss et son bras roulé pour apporter du danger (17 points et 4 rebonds). Mais en face l’attelage Lasme (20 points)/Diamantidis (9 passes décisives) a encore plus décisif.

Si le CSKA Moscou a eu du mal à se mettre en route lors des qualifications, cette fois-ci la machine semble lancée. Face au Zalgiris Kaunas, les Moscovites ont enchaîné sur une deuxième victoire en deux journée du Top 16 (77-62). Bien aidé par leur réussite à trois points (42,1%), les joueurs d’Ettore Messina ont su contrôler le match et trouver un leader offensif en la personne de Vitaly Fridzon (15 points avec un 3/3 au tir primé).

chacho-rodriguezLes journées se suivent et se ressemblent pour le Real Madrid. Cette fois-ci c’est Galatasaray qui s’est incliné mais non sans donner du fil à retordre à son adversaire (89-84). Une fois n’est pas coutume Nikola Mirotic a sorti un petit match (5 points et 3 rebonds) tout comme son coéquipier Rudy Fernandez (2 points seulement avec un bilan de 0/5 au tir primé). Heureusement Jaycee Carroll (15 points) et le duo Rodriguez/Slaughter (14 points chacun) ont su répondre présent. Il reste que les 32 points pris en fin de rencontre font tâche. Nul doute que les Madrilènes auront eu le droit à un discours musclé de la part de leur coach Pablo Laso.

 

 

Tags :
Comments

Commentaires (1)

  1. mimil

    J'ai vu le super match Vitoria – Pana. Stéphane Lasme est vraiment monstrueux servi en pick n' roll par 3D qui n'était pourtant pas dans un bon jour au niveau de l'adresse.

    Thomas est brillant même s'il fait encore trop de passes hasardeuses vers Pleiss. Ils forment à eux un joli duo mais il manque à Vitoria pour être vraiment compétitif, un second meneur et de vrais intérieurs au poste 4. C'est dommage parce qu'eux au moins ont un vrai pivot qui fait du chantier dans la défense adverse.