Vitoria et Kuban maîtres à la maison

Le FC Barcelone et le Panathinaikos se sont inclinés en déplacement dans le match 1 des quarts.

A l’instar du CSKA Moscou et de Fenerbahçe hier, le Lokomotiv Kuban et Saski Baskonia ont fait régner leur loi à domicile pour le début des quarts de finale de l’Euroleague. Longtemps malmenés par un Barça pas folichon, les Russes de Kuban se sont offerts une première victoire en passant la surmultipliée en toute fin de partie (victoire 66 – 61). Au prix d’un 8 – 0 dans les cinq dernières minutes, par l’entremise de l’inévitable Malcolm Delaney (11 pts, 7 pds) et de l’ex-madrilène Dontaye Draper (7 pts), la formation coachée par Bartzokas a douché les espoirs catalans.

Etouffés par la grosse défense adverse et ne pouvant que trop peu compter sur un Ante Tomic (8 pts, 5 rbds) bien muselé par les longs segments d’Anthony Randolph (17 pts, 10 rbds, 26 d’éval), les Barcelonais n’ont donc pas su réaliser le break parfait. Charge à eux de transformer l’essai dans deux jours, toujours en Russie.

Vitoria à son aise

Dans l’autre partie de la soirée, Saski Baskonia, toujours privé de Fabien Causeur, n’a fait qu’une bouchée des petits hommes verts du Panathinaikos (84 – 68). Avec le virevoltant mais maladroit Darius Adams (20 pts à 7/17) et un Ioannis Bourousis (15 pts, 6 rbds, 2 ctrs) en plein forme face à ses ex-ennemis intimes, les partenaires de Kim Tillie (7 pts, 11 rbds) abordent leur série de la meilleure des façons.

Tags : , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.