Tous les résultats Pro B du week-end

A six journées de la fin, rien n’est encore calé pour les playoffs. Tant mieux.

La 28e journée de Pro B n’était pas une blague. Ou du moins on l’espère. Certains n’ont pas du rire, cependant. On pense à Rouen ou Antibes.

Vendredi soir :

Aix-Maurienne, toujours sans Sonko et Joldersma recevait un très gros morceau : Le Portel. Equipe en forme du moment, les Stellistes arrivent en Savoie au bon moment. L’emballage final (20-26) fait la différence. Motifs d’espoir : Moses « MVP » Sonko et Eric Joldersma devraient revenir d’ici peu, et Tony Gipson met son nez à la fenêtre (13 pts). James Mathis (17 pts, 7 rbds) n’a pas été suffisant face à un Nigel Wyatte des grands soirs (16 pts, 11 rbds). Sans parler de Chris Davis (21 pts). Score final : 77-83

Peu d’illusions pour Clermont avant de recevoir Dijon. Un premier ¼ temps les yeux dans les yeux (15-15), puis le Stade met les yeux dans les pneus. Pas vraiment un match pour les shooteurs (8/37 à 3pts au total), ni pour les amateurs de basket léché (24 pds en tout). Quoi qu’il en soit, Erroyl Bing ne fait pas de sentiments face à son ancien club (15 pts, 11 rbds). Samba Dia illustre que quand il n’est pas à l’envers, Dijon gagne (11 pts, 8 rbds, mais adresse suspecte). En face, c’est un peu le désert. Ou la N1 selon l’angle. Score final : 60-71

Nantes continue l’effet montagnes russes. Victime du jour et parpaing du vendredi : Antibes. 5 joueurs à plus de 10 pts, 20 assists, 113 d’éval, fin de l’histoire. Nantes était au dessus, Antibes en dessous. Sachat Massot (12 pts, 10 rbds) sauve les apparences. Korvotney Barber (14 pts, 7 rbds) confirme le flair d’Antoine « Louis la brocante » Michon pour les joueurs intérieurs, après Devonne Giles l’an dernier. Label Boris Diaw du match complet, le ventre en moins, pour Armand Charles (13 pts, 7 rbds, 2 pds, 6 int) Score final : 91-60

Evreux devait sentir le vent venir et la tornade qui allait tomber sur Rouen. Avec Teddy Maizeroi dans le rôle du météorologue. Evreux est à -7 en début de 4e ¼ temps. St Vallier s’apprête à faire le coup de la soirée, sauf que ce bon vieux Teddy, aussi dangereux qu’imprévisible sur le terrain, se décide à faire feu de tout bois, sans pourtant jouer à Boulogne. La facture : 20 pts en 10 minutes. 20 rebonds d’écart à la fin et une victoire précieuse pour plein de raisons côté Normand, avec un Da Silva toujours out. St Vallier, comme souvent, ne fait pas un mauvais match. Mais ça ne suffit pas. Deux double-double normands : Calvin Watson (12 pts, 10 rbds) et Drake Reed (14 pts, 10 rbds).  Score final : 89-78

L’armée mexicaine lilloise (11 joueurs) recevait le leader sur championnat des deux dernières journées. Danger à St Sauveur. Ou pas. Désireux de se relancer après quelques sorties de pistes hasardeuses, le LMBC n’a pas trop souffert, hormis dans le 2e ¼ temps, face à des Carolomacériens en tournée d’adieu. Corey Rouse assure (25 pts, 8 rbds), mais malheureusement pour rien, comme trop souvent depuis le début. Andre « pain de mie » Harris pose l’ardoise règlementaire (23 pts). Score final : 73-65

Samedi soir :

Fos a dû ressentir ce que les joueurs de Sienne ont eu dans la tête il n’y a pas si longtemps, en prenant un sévère 26-6 inaugural, enterrant la rencontre avant même qu’elle ne commence. Depuis que Nanterre s’est fait dynamiter par Charleville, ça ne plaisante plus. 47-21 à la pause, 90-60 à la fin. On n’insiste pas. 118 d’éval à 46, deux joueurs qui émergent à peine à 10 pts à Fos. Dure soirée. Grosse opération de Nanterre. Score final : 90-60.

Boulazac en sortie de crise, repartait sur la route pour une destination parfois compliquée, et les retrouvailles entre Thomas Dubiez et son ancien public. Le match est globalement très équilibré, et Bourg ne parvient à faire la différence que sur le 2e ¼ temps. Ceci dit, ça suffira. Le 17-9 sera suffisant pour se mettre à l’abri. Un regard brut sur les stats : tout se ressemble. La différence ? 14/22 aux LF pour Bourg, contre 7/21 pour le BBD. Ne cherchez pas plus loin. David Monds continue le chantier (19 pts, 14 rbds). Amadi McKenzie se réveille (21 pts, 9 rbds, 7 pds). Score final : 73-67.

Quimper gagne. Et plutôt sauvagement ce samedi. Largués à la pause, Rouen le sera jusqu’au bout, malgré un sprint final (17-9) plus conforme à son rôle de leader. 63 pts, 23 rbds et seulement 9 pds pour Rouen. 80 pts 35 rbds, 17 pds pour Quimper. 96 d’éval à 49. Jason Siggers (24 pts) en cavalier solitaire, contre Runkauskas et Rigaux (16 pts tous les deux) côté Quimper. Rouen vient peut-être de faire le faux pas de trop, puisque Evreux revient à égalité, Dijon est à 1 pts, et Nanterre s’échappe à 2 pts. Score final : 80-63.

Après avoir fait feu de tout bois, Boulogne tombe sur un os de taille. Les Rémois, spécialistes avec Nantes du courant alternatif, se déplaçaient dans le Pas-de-Calais avec la ferme intention d’écarter un concurrent direct à la course au playoffs. Pas mal pour deux promus. Le bombardement Boulonnais (30 tirs à 3 pts sur 49 tirs au total) s’avère rédhibitoire pour la troupe de Germain Castano qui bute et tombe contre Reims, plus lucide (53% aux tirs). Chris Daniels pose la vingtaine. Gary Chathuant revit (15 pts, 11 rbds, mais adresse douteuse). En face, Patiejunas dévisse (-3 d’éval). Score final : 63-87.

Observations en vrac

  • Charleville n’est plus leader de Pro B
  • Charleville n’a jamais été leader de Pro B
  • Quimper vient de clouer le cercueil de Clermont, qui pourtant pouvait encore y croire
  • 6 matches, 2 pts d’avance. Rouen doit donc gagner 2 matches de plus que Nanterre pour revenir à égalité, en ayant la différence individuelle
  • A quelle heure va s’entrainer Boulazac en rentrant de Bourg ?
  • Surprenant de voir qu’aucun coach de Pro B n’a opté pour le total look Monschau, cravate comprise…

Les titres auxquels vous avez échappé :

  • Rouen à terre, dans la roue de Nanterre
  • Le match en bois de Boulogne
  • Faux match de Fos

Le classement

1 – Nanterre : 20-8

2 – Rouen : 18-10

3 – Evreux : 18-10

4 – Dijon : 17-11

5 – Le Portel : 16-12

6 – Aix-Maurienne : 16-12

7 – Fos-sur-Mer : 16-12

8 – Châlons-Reims : 15-13

9 – Bourg-en-Bresse : 15-13

10 – Boulogne-sur-Mer : 15-13

11 – Boulazac : 14-14

12 – Nantes : 13-15

13 – Lille : 12-16

14 – Saint-Vallier : 11-17

15 – Quimper : 11-17

16 – Antibes : 11-17

17 – Clermont : 8-20

18 – Charleville-Mézières : 6-22

 

Tags :
Comments
Un peu de LNB, un peu d'Euroleague, beaucoup de bonheur...

Commentaires (13)

  1. tortuegéniale

    Michon avait aussi recruté Rashaun Freeman, il y a 3, 4 ans à Nantes, le mec cassait tout et il avait été très bon à Gravelines en pro A l'année suivante.

  2. Personne

    JK Edwards aussi, non?

  3. bb75

    énorme le titre sur boulogne lol contente que l'UJAP ait gagné ce match ô combien important pour le maintien

  4. M.Jordan 23

    Du coté de Boulazac, Amadi McKenzie nous a gratifié d'un magnifique 3/14 aux LF qui m'a fait pleuré de rire^^!!!! allez la Jeu!!!

  5. Nairod

    Et encore, Fos a réussi un petit 6-0 dans la dernière minute pour sauver les apparences…

    Avec 2 pts d'avance sur Rouen, rien n'est fait, mais on commence de plus en plus sérieusement à y croire du côté de Nanterre!

  6. BCMers

    c'est sûr que si vous vous contenter de regarder sa ligne de stats… dans ce cas-là y'aurait un autre paquet de joueur qui serait aussi "bon".

    Nan Freeman, je l'avais jamais vu jouer en proB, mais en proA en tout cas, aucun impact dans le jeu, pas d'intensité au rebond, une main droite honteuse,incapable dos au panier etc.

    Je pense aussi que la proB y'a 3-4ans c'était pas aussi costaud que ce que c'est maintenant : donc Barber a plus de mérite je pense.

    Et Barber m'impressionne plus, car pour l'avoir vu jouer, je trouve qu'il a plus de présence sur le terrain, et surtout l'intensité qu'il met pour compenser son déficit de taille !!!

    un petit qqch de JK Edwards là-dessus…

  7. bb75

    en espérant avoir un beau derby francilien en Pro A l'an prochain

  8. Quentin Mazalaza

    le match en bois de Boulogne ….. fort sa =)