TQE : L’ASVEL s’offre Strasbourg et part en finale

Avec un Taurean Green précieux en fin de match, l’équipe de Lyon-Villeurbanne s’est débarrassée de la Strasbourg-IG pour accéder à la finale (74-65).

david-lighty-asvel-lyon-qualifying-rounds-2014-photo-telenet-ostend-2Dans une salle vide, l’ASVEL s’est offerte Strasbourg au terme d’un match fait de haut et de bas pour accéder à la finale. Les Greens ont globalement dominé la partie et profité de l’excellent finish de Taurean Green (15 pts, 12 pds) pour doucher les espoirs d’Alsaciens pas toujours inspirés offensivement.

Agressifs dans l’attaque du cercle et parvenant à trouver la mire à longue distance dans les moments cruciaux, les hommes de Pierre Vincent confirment leurs belles prédispositions aperçues contre Ostende mercredi, et attendent désormais l’Hapoel Jerusalem ou l’Unics Kazan en finale.

Quant à eux en très grande difficulté à longue distance (8/28) et pas assez incisifs dans l’attaque du cercle, Antoine Diot (8 pts, 5 pds) et ses partenaires ont pourtant eu les moyens d’y croire, en restant toute la première période tapis dans l’ombre d’asvéliens dominateurs. Avec un tandem Matt Howard (10 pts, 10 rbds) – Ali Traore (14 pts, 3 ints) plein de promesses et un Louis Campbell très juste dans ses choix (8 pts, 6 pds), les Strasbourgeois ont même pris les devants dès le retour des vestiaires, au terme d’un         10-1.

Reste que face à une équipe plus intense des deux côtés du parquet, à l’image d’un David Lighty au four et au moulin (13 pts, 12 rbds), la mécanique des vice-champions de France s’est enrouée, et la belle série de paniers primés signés Taurean Green et Travis Bader (13 pts à 3/3 derrière l’arc) n’a rien arrangé.

En manque de taille à l’intérieur, où Ahmad Nivins s’est fait plaisir (12 pts à 5/6), et avec un Ali Traore ciblé par la défense rhodanienne, la SIG n’a pas démérité mais s’est avérée trop courte pour l’emporter. Pour l’ASVEL en revanche, les solutions et le talent sont là, même si les trous d’air sont encore nombreux. De quoi nourrir quelques espoirs à l’approche d’une finale annoncée difficile.

Score final : 74 – 65.

Tags : , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.