TQO : L’Angola crée la surprise, la Grèce et la Russie assurent

Le TQO masculin a débuté hier au Vénézuela.

Alors que le TQO féminin a pris fin dimanche dernier, avec notamment la qualification de l’équipe de France aux JO de Londres, les participants au TQO masculin sont entrés en piste hier.

La Russie et la Grèce n’ont fait qu’une bouchée de leurs adversaires respectifs la Corée et la Jordanie. Le Vénézuela, à domicile, a eu un peu plus de mal à disposer de son adversaire du jour la Nigéria.

Mais la surprise de la soirée vient de l’Angola qui s’est gardé une chance de valider son billet pour Londres en s’imposant face à la Macédoine. Les Palancas Negras ont brillamment entamé la compétition grâce à ses deux scoreurs Eduardo Mingas (24 pts à 10/17, 4 rbds et 6 pds) et Olimpio Cipriano (23 pts et 5 rbds).

Les résultats du 1er jour :

Russie 91-56 Corée
Grèce 107-63 Jordanie
Angola 88-84 Macédoine
Nigéria 69-71 Vénézuela

Le programme d’aujourd’hui :

17h30 : Corée – Rép. Dominicaine
20h : Macédoine – Nouvelle Zélande
23h30 : Jordanie – Porto Rico
2h : Vénézuela – Lituanie

Pour rappel, le TQO est à suivre sur BeIN Sport.

Tags : , ,
Comments

Commentaires (4)

  1. GW

    on ne verra surement pas Bo Mc Callebb aux J.O ! Ils vont se prendre la Russie en quart de finale !

    Sinon je pensais que le Nigeria pouvait au moins battre le Venezuela. Alade Aminu n'a quasiment pas joué…

  2. rapid

    Le Vénézuela – Lituanie me tente bien… pourquoi c'est à l'horaire le plus pourri !!

  3. MiLissounga

    La victoire angolaise est tout sauf une surprise. Les angolais ont le jeu, et l'équipe pour gagner ce genre de match. Les macédoniens les ont sous-estimé. L'Angola aurait pu quand même se faciliter la fin de match puisqu'ils menaient de 17 pts à un moment. Cette victoire leur permet en tout cas d'avoir un quart de finale jouable (si les angolais battent la N-Z, ce qui est possible, vu que Penney et Abercrombie sont absents).

    Les nigérians déconnent. Ils ont la raquette, mais ils sont trop brouillons en attaque, et leur coach a benché Al Farouk Aminu. C'est n'imp. Vasquez lui a mis son costume de héros national : il était injouable. Et faut bien dire que le public vénézuélien était chaud comme la braise.

    Là, à 10 minutes de la fin du match, c'est + 6 pour les dominicains face aux coréens. C'est vraiment très serré. Les perdants peuvent dire adieu au tournoi.