TQO : Le Nigéria et la Nouvelle Zélande s’imposent, les Grecs sont en forme

Troisième et dernière journée des poules du TQO hier.

Que des beaux matchs dans cette 3e journée. Le Nigeria a surpris, la Nouvelle Zélande a sauvé l’honneur, la Grèce et la Russie ont assuré. On attend la suite avec impatience…

Porto Rico-Grèce : 84-98

Dans ce match, la première place du groupe était en jeu. Vassilis Spanoulis s’est donc tout naturellement remis en mode Euroleague (27pts et 5pds). Après une première mi-temps serrée (+2 en faveur des grecs), la Grèce a mis un coup d’accélérateur au retour des vestiaires. Papanikolaou et Printezis se sont chargés des tirs extérieurs et Bourousis a fait le ménage à l’intérieur (16pts). Les joueurs d’Elias Zouros finissent ces deux matchs de poule avec une différence de +58 et abordent leur quart de finale avec confiance.

Lituanie-Nigéria : 80-86

C’est la grosse sensation du jour. Qui aurait pu croire que le Nigeria, battu par le Venezuela, arriverait à vaincre la Lituanie ? Pas grand monde. Malgré une avance de 10pts à l’entame du quatrième quart temps, les nigérians se sont fait peur en voyant les lituaniens revenir à 2pts. Mais Obasohan a montré qu’il n’y avait pas qu’en Pro A qu’il était capable de scorer (20pts). Le coach nigérian a donné du temps de jeu à Al-Farouq Aminu qui en a bien profité (16pts et 9rbds). Skinn et Diogu ont été solides dans le money time. Bref, les nigérians ont fait le match parfait pour battre un gros européen. En face, seul Kleiza a été bon sur l’ensemble du match (22pts). On ne dira rien sur l’arbitrage.

République Dominicaine-Russie : 69-84

Les 3e de l’Euro basket 2011 ont confirmé qu’ils avaient toujours un bel effectif. Kirilenko a survolé cette rencontre (16pts, 13rbds, 7pds), le duo Fridzon (16pts) – Khryapa (14pts) a fait le boulot et les autres joueurs ont apporté chacun à leur tour. C’est cette profondeur de banc qui a fait mal à la République Dominicaine pourtant bien en place en première mi-temps. Horford (22pts et 9rbds) et Martinez (13pts et 12rbds) ont continué leur chantier commencé face à la Corée mais ils étaient trop seul pour espérer gagner. Seul point noir pour les russes, la blessure de Mozgov survenue au milieu du premier quart temps.

Nouvelle Zélande-Angola : 68-64

L’équation était simple en théorie, si l’Angola battait la Nouvelle Zélande, elle terminait à la 1ère place de ce groupe D. Cependant, les néo-zélandais ne souhaitaient pas quitter le tournoi avec un bilan de 2 défaites. Ils ont donc pris les devants dès le début du match. A la mi-temps, ils menaient 40-26. L’Angola emmenée par ses leaders Cipriano (11 pts) et Mingas (17pts et 10rbds) est quand même revenue à 3 points à 3 minutes de la fin mais n’a rien pu faire pour inverser le cours du match. La Nouvelle Zélande s’impose finalement de 4 points.

L’information à retenir dans cette rencontre est la performance du jeune Tai Webster. A seulement 17 ans, il a terminé meilleur marqueur de la rencontre avec 21 points.

Le programme des quarts de finale :

Grèce – Nigeria

Le Nigéria est sur courant alternatif avec un premier match raté et une solide victoire face à la Lituanie. La Grèce part logiquement favorite de cette rencontre, les joueurs de l’Olympiacos sont en forme et le collectif tourne bien. Attention quand même, les nigérians ont prouvé qu’il ne fallait pas les prendre à la légère.

Russie – Angola

Comme le CSKA Moscou en Euroleague, les russes se sont baladés en poule. On espère pour eux, que cette fois ils gagneront les matchs cruciaux. De leur côté, les Angolais ont perdu « bêtement » un match à leur portée. Il faudra être plus concentré face à la Russie s’ils ne veulent pas passer à la trappe. Pour les statisticiens, l’Angola est depuis 1992, toujours présente aux JO.

Lituanie – Porto Rico

La Lituanie devrait être remontée pour ce quart de finale. On fait confiance à Kemzura pour remotiver ses troupes. En face, Porto Rico peut compter sur ses NBAers Barea et Balkman. On attend aussi le réveil de Carlos Arroyo qui est pour le moment en dessous de son vrai niveau.

Macédoine – République Dominicaine

McCalebb est très fort dans ce TQO avec 22pts et 8pds de moyenne. Si la République Dominicaine veut passer, il faudra le limiter et les arrières devront mieux jouer qu’en poule. Les deux monstres intérieurs que sont Horford et Martinez devraient continuer à faire mal puisque le secteur intérieur de la Macédoine est toujours assez faible.

Pour rappel, seuls les vainqueurs des demi-finales et du match pour la 3e place seront qualifiés pour les JO.

Tags : , , ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires (5)

  1. GW

    J'aimerais bien en savoir + sur l'arbitrage justement ! D'habitude on a un arbitrage "maison", la justement la victoire du Nigeria élimine l'équipe locale c'est étrange.

    Le réglement est quand même bidon. L'avantage de jouer en jour 1 et en jour 3 était déja énorme pour le Nigeria. Mais le pire c'est qu'ils sont qualifiés à la différence de point alors qu'ils ont perdu contre le Venezuela. Quelle injustice !

    Sinon la Nouvelle Zelande sauve la peau des Macédoniens…

  2. GW

    Les lituaniens ont joué dans l'optique de se préparer pour le quart de finale.

    Ils ont geré leur première place, ce qui était facile vu le classement final du Venezuela était connu. Et tu dis toi même qu'ils ont laissé le Nigeria gagné en fin de match.

    Bravo au Nigeria. Mais j'aime pas du tout ce format de compétition qui laisse la place à la magouille au 3e match…

    Mais bon de toute manière, Nigeria ou Venezuela on connait presque avec certitude le vainqueur du quart de finale contre la Grèce. ;)

  3. MiLissounga

    Ils n'ont pas joué cette action car c'est très peu probable de gagner un match quand on a un retard de 5 points, qu'on a déjà cinq fautes d'équipe, et que la balle dans les 30 dernières secondes est à l'adversaire. C'est tout. Car tout au long du match, ils ont bien essayé de gagner, mais ils n'y sont tout simplement pas parvenus. A ce moment, c'était logique qu'ils lachent l'affaire surtout qu'ils avaient passé la veille un +18 aux vénézueliens. Et je le repète, ils ont dès le départ vu les nigérians plus faibles qu'ils ne l'étaient vraiment. Et si les grecs voient un match facile contre ces nigérians, il se peut qu'on ne soit pas au bout de nos surprises. Après, on est d'accord, cette formule de tournoi fait des malheureux. Mais en même temps, le Nigéria a été mauvais contre le Vénézuale, mais a quand même failli gagner le match. Et on ne peut pas cautionner le comportement de Jasikevicius et le laxisme des arbitres.

    Les pronos disent Russie (sans trop casse) et Grèce en demi, et joker pour les deux autres rencontres. Mais, vu le début de tournoi des différentes équipes et la forme de certaines (et la méforme d'autres), on peut facilement se retouver avec un seul européen en demi. Donc attendons un peu avant d'afficher nos certitudes. Car ces mêmes certitudes ne voyaient à aucun moment des demi-finalistes de l'Euro et des Mondiaux perdre contre des équipes africaines (calcul d'avant match ou pas).