Transferts : Sacré chantier à Vilnius

On parle souvent du Zalgiris et de son proprio un peu fondu. Côté Lietuvos rytas, la stabilité n’est pas une habitude maison non plus.

La perspective de ne jouer l’Euroleague qu’en cas de victoire lors du tournoi qualificatif de pré saison risque de peser lourd, économiquement parlant.

A l’heure actuelle, l’équipe est en chantier. Milko Bjelica, Kenan Bajramovic, DJ Strawberry et Cemal Nalga ne seront plus à Vilnius. Leurs contrats sont terminés, et le front office n’a aucune intention de prolonger l’aventure avec eux. Bjelica et Nalga n’ont pas donné satisfaction, et Bajramovic aurait manqué de constance, aux dires de Gedyvydas Vainauskas, président du club appartenant au quotidien national Lietuvos rytas. Arturas Jomantas, décevant également, n’est pas prolongé non plus.

Brad Newley et Aleksandar Rasic sont toujours sous contrat, et seront rejoints par 3 ou 4 autres « étrangers ».

Côté « locaux », le club souhaite conserver Simas Jasaitis, revenu à un niveau plus conforme à son potentiel. Pour Martynas Gecevicius, la situation est plus complexe. L’artilleur est toujours sous contrat mais dispose d’une clause de sortie (on parle de 250 000 $) dont l’apport financier ne laisserait pas le club indifférent. Le cas Valanciunas est épineux : encore sous contrat pour une saison, mais promis à destin NBA après la draft, le jeune intérieur n’a pas forcément d’intérêt sportif à sauter le pas dès l’an prochain. Là en cause une clause de sortie pourrait changer la donne.

Rytas complêtera son roster grâce à sa « farm team » évoluant en LKL également : Perlas Vilnius. Dans cette équipe de développement évoluent quelques uns des meilleurs prospects du pays, et pas loin de 7 d’entre eux pourraient passer le cap et passer de l’annexe de la Siemens Arena au grand terrain.. C’était le cas de Valanciunas la saison passée, mis en couveuse par LR.

Enfin, quid du coach ? Darius Maskoliunas, couronné en Euroleague comme joueur avec le Zalgiris en 1999, n’a aucune certitude encore. Le front office pourrait le confirmer, lui qui a succédé à Alekdsandar Trifunovic il y a peu, qui avaient remplacé lui même… etc…

Tags : ,
Comments
Un peu de LNB, un peu d'Euroleague, beaucoup de bonheur...

Commentaires (1)

  1. tortugéniale

    tiens Gilles Moretton a aussi un club en Lithuanie.