Traoré : « Il n’y a pas eu de calcul »

Largement défaits par l’Espagne, les Bleus ont affirmé que la défaite n’était pas calculée.

– Au sujet du match :

« C’est compliqué parce qu’on était plutôt pas mal en première mi-temps et on a pris un éclat dans le troisième. On voulait gagner ce match quand même. On n’avait pas les moyens de faire quelque chose, ce n’est pas possible face à une équipe aussi complète. »

– A propos de la Grèce que la France va devoir jouer en quart :

« La vengeance. On a une histoire compliqué avec les Grecs et c’est bien de régler ça sur le terrain. En quart, il va falloir être vraiment très concentré parce qu’on n’a pas le droit à l’erreur. Pour aller au bout, c’est la victoire et point barre. »

– Sur le fait que Tony Parker et Joakim Noah n’auront pas joué depuis quelques jours :

« Je ne sais pas si ça va casser la dynamique, mais ça fait mal de se prendre un score pareil. Mais j’ai confiance, les autres vont revenir et ça va aller.

C’est dommage de prendre un éclat parce qu’un moment, on les tenait et on les a vus accélérer et on n’a pas pu les rattraper. C’est frustrant. »

– Au sujet de la défaite face à l’Espagne :

« Il n’y a pas eu de calcul. »

– Au sujet des sifflements du public après le match :

« Le public est fâché parce qu’on a battu les Lituaniens. On est serein. »

– Au sujet des critiques dans la presse espagnole qui dit que « l’EdF ne respecte pas le basket » :

« C’est beau d’entendre des choses pareilles. D’habitude, on entend ça dans la presse française. On n’a pas pu, on n’a pas pu, c’est tout. »

– Au sujet de la stratégie à adopter pour battre la Grèce :

« On ne s’est pas encore penché sur la question, mais je pense que comme pour la Lituanie, il faudrait que l’on fatigue leurs shooteurs et qu’on les fasse courir. Ils sont grands et massifs. On va les faire courir parce que si on est trop statique, ça peut nous desservir. »

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.