Trent Meacham : « je me sens mieux »

Après la rencontre face à Pau, Trent Meacham a dit s’être senti mieux sur le terrain. Cela s’est vu.

Trent MeachamTravailleur, professionnel… ce sont généralement les mots employés pour qualifier l’attitude de Trent Meacham. Ça n’est donc pas un hasard si le meneur, qui possède le temps de jeu moyen le plus important de la JSF (24,4 minutes), est celui qui a su lancer son équipe sur de bons rails avec huit points en à peine deux minutes trente face à Pau. L’Américain en avait d’autant plus sous le pied qu’il avait été mis au repos par Pascal Donnadieu lors de la réception de Roanne en Coupe de France en début de semaine.

« C’est une longue saison pendant laquelle je n’ai toujours eu la santé. Là je me sens mieux. Mais je suis un compétiteur et je ne veux pas louper les matchs. En même temps être au repos m’a permis de travailler et de retrouver du rythme ».

Alors que Nanterre est engagé dans un sprint final pour accrocher une place en playoffs, ce regain de forme tombe donc à pic. Mais comme l’a aussi soulevé Trent Meacham, la victoire a été au rendez-vous car la JSF a retrouvé son appétit.

« Tout n’a pas été parfait, on a fait des erreurs mais on a réussi à se battre en équipe particulièrement en deuxième mi-temps. Grâce à cette énergie-là on a su passer au-delà de nos erreurs. L’objectif c’était simplement de sortir avec beaucoup d’énergie, d’avoir cette faim de victoire. Quand on a cette attitude-là les résultats viennent d’eux-mêmes. On va essayer de reproduire cette attitude pour les prochains matchs ».

Outre les playoffs pour défendre leur titre de champion de France, Nanterre a aussi une finale de Coupe de France à aller chercher pour retrouver la salle Pierre de Coubertin terre de bons souvenirs pour le club. Après ça, le meneur pourrait peut-être aller voir ailleurs car comme le dit Pascal Donnadieu « Trent est un joueur qui sera, je pense, très convoité à la fin de saison et qui aspire peut-être à jouer dans des grands clubs européens. Dans tous les cas c’est tout le mal que je lui souhaite« .

Crédit photo : Claire Macel

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.