La tweetweek des basketteurs

Chaque semaine, les basketteurs européens utilisent les réseaux sociaux. On a compilé le meilleur de leurs tweets dans notre revue de presse twitter.

Cité dans la dernière tweetweek, Théo Léon nous a répondu :

Aux fins de sincérité, BasketActu se doit donc d’apporter un démenti quant à ses propos de la semaine dernière : Non, Théo Léon n’aime pas les femmes mûres.

Pas encore installé à Pau, Yannick Bokolo a donné la raison de son départ du BCM :

C’est ça le Nord. Tu vas voir, le Sud-Ouest c’est autre chose.

Il y a une vie après les playoffs NBA et Nicolas Batum ne s’en plaint pas. L’homme qui a pris le selfie sponsorisé par Adidas (prenez ça Bradley Cooper et Samsung), est passé également à Roland Garros :

Et un petit PS de fayot en prime. Attention Camille Combal, tu as de la concurrence !

Éliminé cette semaine en playoffs de Pro A, Florent Pietrus a pu suivre la fin de la série entre Indiana et Miami :

Et Flo Pietrus sait de quoi il parle. Allez demander aux Espagnols, à Mam Jaiteh ou à David Andersen comment se passe un match face à l’intérieur nancéien… Imaginez un seul instant Pietrus et Stephenson dans le même cinq, de quoi terroriser pas mal d’adversaires.

Double ration de Pietrus cette semaine, avec un tweet engagé :

Matt Giteau et Salvatore Sirigu approuvent. Si les Américains de Pro A pouvaient parler français, ce serait un grand service rendu à Jean-Marc Dupraz et Vincent Collet. Au cas, où vous n’auriez pas compris, Loïc Akono s’est à son tour occupé du sujet :

Le gars fait des pubs pour les scooters de Peugeot aussi, ce n’est pas forcément un exemple.

Sinon, on a des nouvelles de Igor Rakocevic :

L’ancienne star de Crvena Zvezda ne met plus la misère à ses adversaires sur un parquet. Il préfère s’en occuper sur les tatamis.

Enfin, on décerne un award spécial à un joueur qui nous a brisé le coeur cette semaine. On connait Stephen Brun, le grand passionné de tennis. Attention, on parle du beau (et du vrai) tennis, celui joué par un esthète comme Roger Federer. Mais on ne connaissait pas le joueur de Boulogne sur Mer lâcheur :

Préférer aller à la piscine parce que son poulain perd, c’est une fucking disgrace.

Tags :
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.