Un derby et une finale pour Nanterre

Au terme d’un match d’une grosse intensité face au Paris Levallois, Nanterre s’est qualifié pour la finale de la Leaders Cup (80-73).

Passave Ducteil Thomas JudithUn derby a toujours une saveur particulière, celui entre le Paris Levallois et Nanterre n’a pas dérogé à la règle. Très vite le tempo a été élevé, les deux équipes se rendant coup pour coup. Se souvenant sans doute de l’élimination de Chalon par la JSF en playoffs l’an dernier, Blake Schilb a pris de suite ses responsabilité au scoring ( 6 points dans les dix premières minutes). Une donne rendue plus facile par le temps que Nanterre a du mettre pour trouver de la régularité en défense. Pour autant, et malgré leur domination, le Paris Levallois n’a jamais réussi à tuer le match, la faute à un Kevin Lisch omniprésent (7 points et 3 passes décisives à la mi-temps) et un Will Daniels impliqué comme jamais depuis le début de la saison dans les tâches défensives mais aussi au scoring (14 points dans la première mi-temps).
A la reprise, la JSF a connu un petit coup de mou dont a su profiter l’intérieur Elton Brown. Sa force et son abattage dans la raquette ont en effet considérablement gêné la JSF. Mais comme en première mi-temps, le PL n’a pas encore réussi à mettre durablement la tête sous l’eau aux joueurs de Pascal Donnadieu. Deshaun Thomas, puis Sergii Gladyr ont artillé à trois points faisant croire qu’un retour était possible (69-68 pour le PL à la 35e). Nanterre a dans le même temps augmenté son agressivité défensive avec le toujours important Marc Judith dans ce domaine. Au fur et à mesure que le money-time touchait à sa fin, Nanterre a alors assommé son adversaire avec un Sergii Gladyr clutch comme face à Dijon.

En obtenant ce succès, Nanterre rejoint donc Le Mans en finale de la Leaders Cup.

Crédit photo : Claire Macel

Tags : ,
Comments

Commentaires (1)

  1. Nick

    Oui monsieur….. oui monsieur. Allez les verts!