Un match à huis clos avec sursis pour Limoges

La sanction suite aux incidents survenus lors de CSP-BCM est tombée.

Suite aux incidents survenus lors de la réception du BCM à Beaublanc (jets de projectile divers), Limoges était passé devant la Commission de discipline de la LNB et la sanction est tombée. Via Le Populaire, on apprend que le CSP a été condamné à un match à huis clos avec sursis (période qui court sur trois ans). Une sanction envers laquelle le club limougeaud a déjà réagit via son site internet.

« Le Limoges CSP, qui était présent devant la Commission Juridique et de Discipline de la LNB, constate donc avoir été écouté par cette dernière sans pour autant avoir été entendu dans sa défense, ses remarques et observations. Le Limoges CSP regrette notamment que la Commission Juridique et de Discipline de la LNB n’ait pas, dans sa décision, pris en compte le contexte du match et plus particulièrement le facteur ayant déclenché les évènements reprochés. Il est également regrettable que ladite Commission n’ait pas tenu compte des nombreux dispositifs mis en place par le Club en matière de sécurité, qui font, du Limoges CSP, le Club en pointe dans ce domaine au niveau du Basket Français. Face à cette sanction exemplaire et sans jamais vouloir stigmatiser ses supporters, le Limoges CSP en appelle à la responsabilisation de chacun. Nous vous informons que le Club dispose désormais de 10 jours pour former appel de la présente sanction ».

Tags : ,
Comments

Commentaires (25)

  1. bucky

    "ladite Commission n’ait pas tenu compte des nombreux dispositifs mis en place par le Club en matière de sécurité, qui font, du Limoges CSP, le Club en pointe dans ce domaine au niveau du Basket Français."

    En résumé, si de nombreux dispositifs ont été mis en place, c'est qu'une menace grondait, la menace à Beaublanc s'appelle public : y'a pas un paradoxe à devoir se protéger de toute une partie de SES supporters ?

    Et malgré un niveau de sécurité à la pointe de ce qui se fait dans le basket Français, des débordements ont été observés… alors soit le système de sécurité est ridicule et la LNB a bien fait de sanctionner, soit les supporters incriminés sont limités dans leur comportement et le fait que le club les accepte toujours (à part 1) mérite sanction.

    Après, c'est que du sursis : tiendrez-vous 3 ans ?

  2. boy

    le problème comme le dit le club, c'est pas la salle, c'est le déclencheur.

    et le déclencheur c'est le comportement de Mateus et de ses accolytes.

    Si à l'avenir, l'arbitrage est honnête, impartial et humble (qu'il soit bon ou mauvais) alors croyez moi, il n'y aura aucun problème à Beaublanc.

  3. boy

    et comme le dit vinz, les problèmes en 30 ans de haut, très haut niveau ( et plus bas il y a peu) se comptent sur les doigts d'une main.

    mais c'est impossible de comprendre (et facile de critiquer…) si vous n'étiez pas à beaublanc ce jour là pour voir le comportement (sans parler de niveau d'arbitrage) de Mateus.

    si on ne s'attaque pas au vrai problème, le basket français va continuer à s'enfoncer au niveau de ses arbitres, malheureusement.

  4. jéronimo

    et Mateus il est suspendu 3 ans à limoges

  5. Ball

    Ce n'est pas la première fois qu'à la réception du BCM une salle s'enflamme suite à un arbitre scandaleux et 100% BCM. Faut pas s'étonner de ce genre de comportement alors… Le BCM est connu pour avoir un arbitrage souvent très favorable…

  6. expertballistique

    la ligue n a pas été méchante,on s en sort trés bien,merci à eux!

  7. Chain

    Si vous saviez a quel point Bucky se fout de votre gueule et n'en a au fond rien a foutre du CSP^^
    Vous avez l'air vraiment très bêtes mes pauvres amis, pas étonnant que certains en arrivent a causer du tort a leur club avec un comportement de footeux.
    Mais please continuez av vos coms et tt, ça me fait bcq rire, sans doute comme bucky, c'est vraiment un régal certains (capucine et l'autre crétin au nom bizar on rêve jsais pas quoi)