Un MSB séduisant face à Vitoria

Au terme d’un final haletant, le MSB s’offre une victoire de prestige face à Vitoria (76-74).

Les qualifications pour l’Euroleague approchant, l’heure n’est plus aux calculs pour le MSB. Face à Vitoria, une grosse cylindrée espagnole, JD Jackson avait les moyens de constater la montée en puissance de son équipe en préparation. Et malgré un succès étriqué, le coach manceau peut avoir des motifs de satisfaction.
Et Pape Sy en est un gros. Le « local » de l’étape avec Fabien Causeur a montré qu’il savait être décisif. Opportuniste en attaque, ses capacités athlétiques ont aussi permis au Mans de se relancer quand l’équipe avait un petit coup de  mou. D’ailleurs c’est lui qui terminera avec la meilleure marque du MSB (17 pts).

Mais là où le MSB a brillé c’est au niveau de son jeu collectif. Séduisante, l’équipe sarthoise a gratifiée le public rennais de quelques belles actions comme ce alley-oop de Pape Sy en deuxième mi-temps sur une passe de Charles Kahudi. L’alliance des deux est assez explosive et des plus solide physiquement parlant. Et à la mène si Khalid El Amin a été discret eu égard à son cv, le « petit » Henri Kahudi a fait preuve de hargne notamment sur le plan défensif. Son côté leader ne demande qu’à se développer davantage. Avec Thomas Ceci ils pourront rendre bien des services cette saison.

Cependant, si la victoire est prestigieuse, il ne faut pas oublier que les Basques n’étaient pas complets. Brad Olesan s’est mis en valeur avec ses 27 pts tout comme Fabien Causeur qui, malgré quelques petites fautes s’en sort à bon compte avec 10 unités. Ces derniers auront beaucoup artillé au tir primé (9/22) tout en punissant le MSB dans la raquette quand JP Batista n’était pas là. Car le capitaine manceau est « le »joueur » majeur de l’équipe. Sans sa présence, l’équipe ne possède pas de point de fixation dans la raquette ni de gros joueur physique. En cela, le retour programmé d’Alain Koffi sera plus que bénéfique.

Tags : ,
Comments

Commentaires (9)

  1. AURELIE

    bASKAT ACTU me faire bien rire en parlant du retour d'alain koffi. Alain dit lui même qu'il n'est pas apte physiquement et hors de forme. Alain ne sera certainement pas le messi. Il faudra encore attendre (comme d'habitude) plusieurs mois (peut être) avoir d'avoir une petite chance de retrouver le vrai koffi.

    Ce qui veut dire, que nous allons entamer la compétition avec 8 joueurs pro valides. Cela me semble un peu juste sur la durée et surtout très risqué si d'autres blessures imprévisibles venaient à s'ajouter.

  2. AURELIE

    Il serait quand même souhaitable que alain puisse assurer 20 min de temps de jeu de bonne facture à chaque match (ce qui n'est pas gagné à mon avis) et non 5/10 min (comme bien souvent la saison passée parce que le jour ou nos intérieurs voir charles prendront des fautes rapides, si alain ne peut pas assurer derrière,je ne sais pas comment nous ferons.

  3. OscarAbine

    Jolie victoire, mais à relativiser, quand même.

    Il manquait juste, à Vitoria, Taylor Rochestie, Tibor Pleiss, Maciej Lampe et les deux Bjelica (qui ne sont pas frères), l'ailier serbe Nemanja et l'intérieur monténégrin Mirko. Ce qui n'est quand même pas rien…

  4. golo72

    et nous il nous manquait koffi et mendy….lol bon c'est pas les memes calibres c'est sur…

  5. 72BOB

    Il est vrai que, sans sous-estimer le MSB, on ne peut pas comparer ces 2 clubs. Vitoria possède un historique et un budget très différents !!!La preuve aussi : T.Rochestie a choisi ….

    Le basket français est encore loin derrière les espagnols.