Une JSF très facile face à Neufchatel

La JSF n’a eu aucune difficulté à battre Neufchatel (102-67).

Pour cet ultime galop d’essai, la JSF Nanterre n’aura pas vraiment eu la tâche difficile car entre eux et Neufchatel il y’avait une classe d’écart. Pas vraiment « nerveux » sur leur positionnement défensif, les Suisses pouvaient se satisfaire de n’être menés que 14-10 à l’issue des dix premières minutes. Car sans leur maladresse au tir, l’addition aurait été plus corsée. Mais Pascal Donnadieu aura au moins pu faire tourner son effectif histoire de ne pas griller trop de cartouches avant que les choses sérieuses ne reprennent. Chris Warren (12 pts dans la première période) aura pu se montrer à son avantage devant son nouveau public en montrant la fiabilité de son shoot mais aussi sa bonne lecture de jeu. Avec leur bonne adresse au tir primé, la JSF a confirmé, s’il le fallait, que lorqu’elle avait de la réussite, l’équipe pouvait être injouable (42-28 à la mi-temps).

La deuxième période aura été du même accabit. : peu de jeu construit de la part des Suisses qui s’en remettaient à leurs rares individualités. Le risque pour la JSF était alors de se laisser piéger par un faux-rythme. Pour un Marc Judith ayant besoin de courir après son souci au pied en début de prépa, c’est en tout cas l’adversaire idoine afin de retrouver de bonnes sensations. Et à voir sa débauche d’énergie, il ne fait nul doute que la sangsue est sur la bonne voie.  Avec Xavier Corosine, ils auront concrétisé leur écrasante domination mais c’est tout l’équipe qui aura participé au festin. Mais à une dizaine de jours du premier match officiel (Limoges à domicile), difficile de tirer des enseignements de cette rencontre pour les Nanterriens…

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.