Une victoire compte double pour la JSF

En battant Poitiers par plus de deux points d’écart (85-74), la JSF fait coup double en récupérant le pointaverage.

Nanterre équipe d’attaque… Le slogan est désormais bien connu et comme d’habitude la JSF a démarré sur un gros rythme. Avec un Trenton Meacham adroit dans le premier quart (11 points), la JSF a su vite prendre les devants face à des Pictaviens qui avaient le plus grand mal à rentrer dans le match. Car sans un Ahmad Nivins présent (7 pts dans le premier quart), l’addition aurait été plus salée.

Mais la tendance s’est progressivement inversée. Moins en verve, la JSF s’est mise à rater des tirs faciles ce qui a permis au PB86 de revenir dans le match. Poussé par un duo Nivins/Kanté dynamique (20 pts à deux à la mi-temps), les Pictaviens ont aussi pu compter sur la roublardise d’un Antonio Grant. Et malgré la blessure de Justin Gray à la 18e, Poitiers a pu rentrer aux vestiaires avec un petit matelas de quatre points (43-39).

Engagées dans un match à la mort, les deux formations sont revenues avec de la hargne, se rendant coup pour coup notamment au tir primé. Mais en laissant trop de deuxièmes chances à leurs adversaires, la JSF n’est pas à l’abris de se faire punir. Il faut toute la hargne d’un Johan Passave-Ducteil pour que les Franciliens restent au contact.  La bascule est venue  à la 26e, moment à partir duquel la JSF a été portée par cette euphorie si importante traditionnellement dans sa réussite.

Face aux saillies de Lighty, Warren ou de Passave-Ducteil, Poitiers ne sait en effet plus où donner de la tête. Si vous rajoutez les gros shoots de Xavier Corosine, on ne voit pas comment Nanterre peut laisser échapper la victoire. Mais la force de Poitiers est justement de ne rien lâcher à l’image de l’expérimenté Lamine Kanté ou d’Ahmad Nivins. Il reste que dans ce match ô combien important dans l’optique du maintien la JSF a su tenir sa victoire jusqu’au bout. Et satisfaction supplémentaire : l’équipe récupère par la même occasion le pointaverage sur le PB.

Tags : ,
Comments

Commentaires (1)

  1. gael

    yeeeeeeeeeeeeees !