Une victoire qui fait du bien à la SIG

Après deux défaites consécutives, la SIG devait renouer avec la victoire sous peine de voir s’éloigner les play-offs. Le succès décroché face à Pau-Lacq-Orthez lui permet d’envisager l’avenir avec un peu plus d’optimisme.

Greer ouvre les hostilités, convertit son premier lancer-franc, rate le deuxième, prend le rebond, ressort pour Oliver qui fait mouche à 6,75m (4-0). Gipson riposte et, par cinq points consécutifs, installe les Béarnais aux commandes. Une antisportive suivie d’une seconde faute sur la possession paloise et Ajinça est déjà contraint de rejoindre le banc alsacien. Anderson, auteur d’un gros match (23 points, 7 passes décisives et 6 rebonds), et M’Baye alimentent la marque pour la SIG tandis que Mendy (11 pts dans ce quart) maintient l’Elan hors de portée (10-16, 6e’, puis 12-20, 7e’). Strasbourg n’est pas à la fête puisque M’Baye est à son tour averti pour la deuxième fois. Les visiteurs s’échappent par Marquis et un 2+1 de Gipson (14-25, 9e’). En contre-attaque, Greer (10 points, 11 rebonds) fait intelligemment sauter Ray pour obtenir le lancer-franc bonus. Jeanneau manque sa première tentative à trois points, pas la deuxième (20-27, 10e’).

Dans le 2e quart, Ajinça signe son retour d’un premier panier. C’est au tour des visiteurs d’être pénalisés par les fautes. Anderson shoote sur la tête de Rimac et Zianveni égalise (29-29, 15e’). La défense strasbourgeoise ne laisse plus rien passer et Anderson continue son festival. Le meneur US dégaine derrière l’arc, avant de servir Ajinça (36-29, 17e’). M’Baye shoote à son tour à longue distance (40-29, 18e’) et conclut le 18-0 alsacien. La SIG passe là un 26-4 (!) à cheval sur les deux quart-temps (43-33).

L’équipe alsacienne poursuit sur sa lancée et garde les Palois à distance respectable (47-37, 23e’ puis par Oliver (sept points de rang, neuf depuis la reprise) porte son avance à 13 points (54-41, 25e’).
Mais les fautes pleuvent sur les hommes de Vincent Collet et Jeanneau est le quatrième Strasbourgeois à en comptabiliser trois alors qu’il reste encore un quart-temps et demi à disputer. M’Baye fait le boulot et permet à la SIG d’avoir le match bien en main (68-56, 30e’).
Zianveni (cinq points de rang) fait grimper l’écart à +20 (79-59, 34e’). Anderson, insatiable, shoote à l’envie et l’écart prend des proportions inquiétantes pour les visiteurs (82-59, puis 85-62, 37e’). Vincent Collet peut lancer Invernizzi. La SIG s’impose et après deux défaites consécutives retrouve le succès. Un succès qui fait vraiment du bien.

Strasbourg

Statistiques
Joueurs 5d Mins Pts Tirs % 3 pts % LF % Rebonds Contres Pd In Bp Fautes Év
O D T Pr Ct Fte Fpr
Total 200 94 35 – 70 50.0 10 – 18 55.6 14 – 22 63.6 13 27 40 4 5 25 10 9 26 22 121
4. Oliver Chris * 24 15 6 – 9 66.7 2 – 3 66.7 1 – 2 50.0 3 1 4 0 0 1 2 0 0 2 18
6. Zianveni Maxime 19 11 5 – 6 83.3 0 – 0 1 – 2 50.0 0 7 7 0 0 1 2 3 4 1 16
7. Mbaye Abdoulaye * 18 17 7 – 9 77.8 1 – 2 50.0 2 – 4 50.0 2 2 4 1 1 2 0 0 5 3 20
8. Toupane Axel 12 0 0 – 2 0.0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 1 0 0 2 0 -1
9. Jeanneau Aymeric 22 5 2 – 6 33.3 1 – 4 25.0 0 – 2 0.0 0 1 1 0 0 5 3 0 4 2 8
10. Invernizzi Hugo 4 3 1 – 1 100 1 – 1 100 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 3
11. De Jong Nicolas 14 6 2 – 5 40.0 0 – 0 2 – 2 100 0 1 1 1 0 2 0 1 1 1 6
12. Ajinca Alexis * 18 4 2 – 7 28.6 0 – 0 0 – 0 3 3 6 2 0 1 0 4 4 3 4
14. Greer Ricardo * 29 10 3 – 9 33.3 0 – 1 0.0 4 – 6 66.7 4 7 11 0 2 5 3 0 3 5 21
15. Anderson Kevin * 40 23 7 – 16 43.8 5 – 7 71.4 4 – 4 100 1 5 6 0 2 7 0 1 2 5 26
18. Trauttmann Thomas 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
0

Entraîneur : Vincent COLLET

Pau-Lacq-Orthez

Statistiques
Joueurs 5d Mins Pts Tirs % 3 pts % LF % Rebonds Contres Pd In Bp Fautes Év
O D T Pr Ct Fte Fpr
Total 200 69 19 – 60 31.7 4 – 19 21.1 27 – 34 79.4 11 18 29 5 4 5 6 13 22 26 53
4. Lesca Rémi 4 0 0 – 1 0.0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 1 0 1 0 0 0 0
5. Gipson Teddy * 36 18 7 – 18 38.9 1 – 7 14.3 3 – 3 100 0 5 5 0 1 1 0 1 3 3 12
7. Lesca Florian 4 0 0 – 2 0.0 0 – 1 0.0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -2
8. Mendy Antoine * 32 14 3 – 9 33.3 1 – 4 25.0 7 – 8 87.5 2 5 7 1 0 0 3 3 2 6 15
9. Marquis Claude * 24 8 1 – 5 20.0 0 – 0 6 – 8 75.0 3 3 6 2 1 0 0 0 2 5 10
11. Rimac Slaven 13 0 0 – 2 0.0 0 – 1 0.0 0 – 0 0 1 1 1 0 0 0 2 1 1 -2
12. Elonu Chinemelu 13 4 2 – 3 66.7 0 – 0 0 – 1 0.0 2 1 3 1 0 0 0 1 4 2 5
13. Maravic Marko * 25 8 2 – 8 25.0 0 – 1 0.0 4 – 4 100 0 2 2 0 0 4 0 1 4 2 7
14. Ray Allan * 28 13 3 – 10 30.0 2 – 5 40.0 5 – 6 83.3 2 0 2 0 1 0 2 3 3 4 6
15. Var Mickael 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
16. Ramassamy Tanguy 7 0 0 – 1 0.0 0 – 0 0 – 0 1 0 1 0 0 0 0 0 0 1 0
20. Morency Jean-Frédéric 14 4 1 – 1 100 0 – 0 2 – 4 50.0 1 1 2 0 0 0 0 2 3 2 2
0
Comments

Commentaires (4)

  1. GW

    C'est quand Ricardo Greer est moins bien que toute l'équipe prend feu !

    MBaye 17 pts en 18min, c'est tout ou rien avec lui…

  2. AND11

    Ajinça comme Sy sont entrain de découvrir que même après un passage en NBA, ils ne sont pas plus dominants que d'autres en pro A.

    Il y a beaucoup de joueurs devant eux pour l'EDF dorénavant. Bye bye les mecs !

  3. doudou

    Et dire qu'un imbécile de supporter de Pau parlait du Bcm comme une équipe niveau pro B…Sur ce match, son équipe a plutot un niveau NM2^^