Valérie Garnier : « Elles ont le droit de savourer »

Victorieuses ce soir contre Team USA (76-72), les Bleues ont marqué les esprits avant de s’envoler pour la Turquie. Valérie Garnier et ses joueuses ont fait le plein de confiance.

Les Braqueuses sont de retour et elles ont une nouvelle fois frappé ce soir contre Team USA, la meilleure équipe au monde. Après un revers contre l’Australie, les joueuses de l’équipe de France se sont bien repris avec cette victoire 76-72 contre les États-Unis grâce à une belle défense et une Sandrine Gruda dominatrice dans le secteur intérieur (26 points, 14 rebonds). Avant le départ pour la Coupe du Monde en Turquie mercredi, Valérie Garnier et ses joueuses se sont exprimées en conférence de presse. Forcément elles sont fières même si ce n’était qu’un match de préparation :

Ana Cata-Chitiga : « Ça fait plaisir, on va pas gagner les Etats-Unis tous les jours. Surtout l’important c’est qu’on a été capable de rebondir après notre défaite contre l’Australie. C’est très bien, ça veut dire qu’on a beaucoup de ressources. On se rend pas trop compte que ce qu’on a fait, ça reste un tournoi de préparation, si on les gagne lors de la Coupe du Monde, on parlera à ce moment-là de tremblement de terre. »

 

Sandrine Gruda : « On s’est battu tout au long du match. C’est carrément une grosse réaction d’orgueil, le match qu’on a effectué contre l’Australie n’est pas à notre image. Je peux pas dire que si nous avions joué comme aujourd’hui on l’aurait emporté, ça serait un peu naïf de dire ça, mais on aurait pu faire une meilleure performance comme aujourd’hui : dans l’énergie, dans la hargne et dans la volonté. »

 

Valérie Garnier : « On est venu sur ce tournoi pour apprendre, et je pense que les trois matches auront eu une importance. Hier soir, on a appris qu’il fallait être plus dur. Ce soir, on appris que tout peut se passer en sport, dans un sens comme dans l’autre. Elles ont le droit de savourer ce soir mais il faut vite se reconcentrer sur l’essentiel, l’essentiel c’est la Coupe du Monde en Turquie. « 

Propos recueillis à Coubertin.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.