Vincent Collet : « L’Espagne ? Un rendez-vous très important dans notre préparation »

Pour le sélectionneur, la victoire face au Bélarus a été vite digéré, les esprits étant déjà tournés vers le choc face à la Roja.

Une victoire dans un contexte compliqué

 « On avait Ronny en moins mais à l’inverse je dirais qu’on avait Tony en plus. Donc clairement son retour aux affaires, même face à un adversaire un peu moins huppé, est une bonne nouvelle. Ila montré de la détermination. Aujourd’hui (hier), il a fait beaucoup d’efforts.

Au niveau de l’engament, on voulait plus d’intensité. Là aussi c’est un autre élément. Je crois qu’on avait récupéré les jambes. On ne les avait pas du tout hier (jeudi). On avait bien fait de dire qu’il ne fallait pas chercher d’excuses mais la journée de mercredi elle était bien dans les organismes.

C’est bien d’avoir fait ce match ce soir (hier) avant le match face à l’Espagne parce que je crois qu’il fallait reprendre de la confiance ce qui va nous permettre, je l’espère, de faire un très gros match dimanche. Selon notre roster il faudra quand même faire le plus gros match possible. Ce rendez-vous il est vraiment très important dans notre préparation. J’espère vraiment que l’on va offrir une grosse résistance à cette équipe espagnole et que l’on recevra un fort soutien du public ».

 

Un regain d’agressivité…dans le bon sens du terme

« On a fait les efforts. Défensivement on a été plus présent. Même si parfois c’était un peu dispersé, on en a compensé pas mal justement parce qu’il y’avait de la générosité. Il fallait absolument pour redémarrer le faire dans les intentions mentales et souvent le basket suit. Je trouve que l’on a plutôt joué juste. Et ça c’est une bonne surprise parce que je ne pensais pas qu’on allait le faire dès ce soir (hier).

C’est aussi parce que l’équipe biélorusse n’était pas très forte en défense. Ça nous a facilité la tâche mais non seulement on a eu une réaction dans l’intensité mais aussi sur les mouvements, dans les positions. De l’autre côté on a réuni les systèmes utilisés de façon à être plus précis. On va faire pareil contre les Espagnols. On va sélectionner quelques systèmes et se cantonner à eux. On essayera d’être plus précis puisque face à l’Espagne c’est indispensable. Leur tissu défensif est prégnant. Il faut vraiment être capable d’être bien en place pour pouvoir bien jouer contre eux ».

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.