Vincent Collet : « 15 minutes satisfaisantes mais malheureusement sans adresse »

Malgré la lourde défaite à Dijon, le coach strasbourgeois Vincent Collet ne veut pas tomber dans la sinistrose.

-32… C’est le différentiel en défaveur de Strasbourg après le match 1 des quarts des playoffs à Dijon. Forcément, on ne peut qu’être inquiet pour les Strasbourgeois après cette raclée. Mais le coach Vincent Collet a préféré retenir le positif, plutôt que d’en rajouter outre mesure dans la catastrophisme. « Nous avons joué 15 minutes satisfaisantes, mais malheureusement sans adresse. C’est le seul regret que j’ai. On a alors joué juste, pris les bons tirs mais, au lieu d’avoir un peu d’avance, on est resté avec eux avec un seul panier à trois points sur 8 dans le premier quart. On s’est ensuite mis à chercher des solutions immédiates, perdant tout ce qu’on voulait faire offensivement et démontrant la fragilité de notre équipe. On avait pourtant senti une hausse dans les efforts dans les séances de la semaine, pour espérer tout autre chose [….] A nous de réagir lundi dans un autre contexte. En nous appuyant sur ce qu’on a fait au début, mais sans huit ou neuf paniers à trois points on ne peut battre Dijon » (Site SIG).

Si les Alsaciens s’inclinent à nouveau, ce sera les vacances prématurées après une saison pour l’instant décevante. Et ce malgré le titre en Leaders Cup.

Crédit photo : F.Blaise

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.