Vincent Collet : « On aura besoin de plus d’équilibre dans le jeu »

En conférence de presse à l’INSEP, Vincent Collet et le staff de l’Equipe de France ont fait le point sur la préparation des Bleus à quelques jours de l’EuroBasket.

collet beesley siutatA l’INSEP, dans un cadre connu de la grande majorité des joueurs, Vincent Collet et le staff de l’Equipe de France ont fait le point sur le projet des Bleus et la préparation.

Patrick Beesley : « L’objectif à l’Euro est de gagner le billet pour le Mondial mais aussi d’avoir la place la plus haute. Concernant Tony Parker les examens n’ont rien révélé de grave, il va suivre des soins appropriés. Pour l’avenir de Vincent Collet, on a prévu de se voir après l’Euro pour en parler ».

Vincent Collet : « La défense que nous faisions en début de préparation a évolué. On va l’adapter suivant les matches. Au niveau offensif, on va continuer le travail. Sur le deuxième match face à l’Espagne, l’équilibre offensif, on ne l’a pas trouvé. Tony Parker, lui, avait besoin de se rassurer, en deuxième mi-temps c’est ce qui s’est passé. Pour atteindre nos objectifs élevés, on aura besoin de plus d’équilibre dans le jeu.

A une semaine de l’Euro, c’est bien d’être compétitif. Tony aurait pu rentrer le dernier tir. Rien que pour ça, c’est un enseignement positif. Il y a une dizaine de jours, on n’affichait pas de niveau. Toutes les équipes montent mais encore faut-il le faire. Il nous reste une vraie marge de progression. Sur le plan défensif, on a une amélioration à apporter. On a aussi des progrès à faire au niveau de la concentration. On ne va pas tout révolutionner en dix jours mais on va se servir des deux premiers tours pour travailler ça. La motivation dans les grands matches pourra faire la différence afin d’avoir un surcroît d’investissement.

Les ballons perdus, c’est le respect de l’espace. Hier (lundi) cela a représenté un vrai problème. Par rapport aux grandes nations européennes, on a cette tendance à gaspiller des ballons. Les deux abandonnés dans la dernière minute, c’est certainement là-dessus que le match bascule.

Il y a une opportunité plus importante de gagner. On fait partie du groupe des prétendants. On doit se donner les moyens de jouer notre chance à fond. Sur un match comme hier, on voit que l’Espagne reste une très grande nation européenne. Je suis persuadé que l’on a en mains les atouts pour atteindre nos objectifs.

C’est bien que Batum ait des objectifs élevés. Ce qui me plaît, c’est sa détermination. Son petit trou d’il y a quelques jours était consécutif à l’investissement qu’il a mis dans la préparation. Il est normal qu’un joueur comme lui ait des objectifs élevés mais je ne partage pas totalement sa façon de les proclamer. Il faut aussi qu’il corrige des petits détails. On parle du très haut niveau, c’est Usain Bolt, les centièmes font la différence ».

 

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.