Vincent Collet à la rencontre des NBAers français

Le sélectionneur des Bleus va aller rendre visite aux cadres de la sélection.

Entraineur de la SIG, Vincent Collet possède une autre casquette puisqu’il est aussi le sélectionneur des Bleus. Et c’est bientôt cette deuxième fonction qu’il va retrouver puisqu’il doit se rendre aux Etats-Unis avant de rencontrer et discuter avec les cadres de la sélection (Tony Parker, Boris Diaw…) indiquent les DNA. Au programme de ce voyage prévu après le match contre Boulazac la semaine prochaine : discussions autour de la préparation cas Joakim Noah

Mais cette mini-trêve, spécialement aménagée à cet effet dans le calendrier strasbourgeois, ne devrait pas être vierge de travail pour les joueurs de la SIG qui observent en ce moment un petit coup de mou, comme il en existe traditionnellement dans la saison d’une équipe.

Tags :
Comments

Commentaires (4)

  1. GW

    Comme si Diaw et Parker, présidents de Bordeaux et de l'ASVEL, ne pouvaient pas rencontrer Collet en France… Allez on me l'a fait pas, elle tient cette excuse de rencontre des cadres !

    En + Parker ne joue pas en ce moment.

    Et ca fait pas si longtemps que Beesley a organisé une virée aux States pour rencontrer les cadres. C'était il y a un mois à peine !

    J'espère que tous ces efforts pour caresser Noah dans le sens du poil vont payer. Mais vu son entretien capilaire j'ai des doutes…

  2. burt cassander

    Bah Collet se paye un ptit voyage aux States, il doit être content. C'est surtout + facile pour lui de bouger que les joueurs.

    Et ce n'est pas parce que tu es président d'un club (ce que n'est pas TP) que tu es obligé d'être sur place tout le temps. T'as des employés et un bureau pour ça.

    Laissons Parker finir sa carrière de basketeur avant qu'il ne prenne de trop grosse décision sans être sur le "terrain".

  3. turin

    Je ne pense pas que Collet se fasse trop d'illusions sur la "motivation" de Noah,depuis longtemps déjà("l'affaire des papiers"),on sait que le joueur ne se projette pas plus loin que…demain.

    Mais en bon pragmatique,quitte à être aux states,il ne peut pas se dispenser d'une visite à Chicago,le Jooks semble marcher à l'affectif,ne pas le visiter serait couper le lien précaire qui subsiste encore entre les deux parties.

    Collet fait son job,Noah sera placé devant ses responsabilités.On ne pourra pas dire que la fédération n'aura rien fait.

  4. OscarAbine

    C'est vrai qu'actuellement, en jouant un match tous les deux jours, Diaw et Parker n'ont que ça à foutre de venir en France…