Vincent Collet assume le repos de ses cadres face à la Russie

Le match contre la Russie n’était pas décisif pour le classement de l’équipe de France et Vincent Collet assume son choix de reposer ses cadres.

vincent colletTony Parker 20 minutes, Boris Diaw 17 minutes, Nicolas Batum 18 minutes, ce n’est bien évidemment pas un hasard si les trois patrons de l’équipe de France n’ont pas joué une seule minute lors du 4ème quart-temps contre la Russie hier soir. Avec le résultat d’Israël contre la Pologne avant le match des Bleus, la partie contre la Russie n’était pas décisive pour le classement final de l’EDF dans le Groupe A de cet Eurobasket 2015, un élément qui peut également expliquer les petits problèmes des Français face aux Russes… Devant la presse, Vincent Collet n’a pas caché ses intentions avec ce choix.

« Dès que nous avons su avant le match, qu’on allait jouer le plus important demain (aujourd’hui – NDLR) contre Israël puisqu’il décidera de la première place, j’avais décidé d’essayer de reposer Parker, Diaw et Batum. C’est pourquoi on les a économisés dans le dernier quart-temps », a précisé le sélectionneur de l’équipe de France.

Comme l’avait parfaitement souligné Nicolas Batum lors du jour de repos des Bleus, la grande force de cette équipe est de pouvoir compter sur une profondeur de banc importante. Alors que certaines formations doivent lutter pour se qualifier avec des rotations très courtes (cf l’Allemagne par exemple, un possible adversaire de la France), Vincent Collet a parfaitement géré son effectif lors de ce premier tour. Un élément qui pourrait avoir un impact important sur le reste de la compétition…

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.