Vincent Collet : « Avant la draft, les pronostics annonçaient Harper plus haut »

Drafté en 32ème par les Cavs cet été puis échangé au Magic, l’ancien pensionnaire de Richmond fera ses premiers pas dans le milieu professionnel en France.

La SIG a officialisé l’arrivée dans le club de Justin Harper ce matin. Comme pour Lavoy Allen, Harper dispose d’une clause de sortie dans son contrat lui permet de rejoindre la NBA une fois le lockout levé.

« Après la signature de Kevin ANDERSON, j’ai souhaité observer une pause dans le recrutement du dernier joueur pour voir comment allait réagir le marché par rapport au lock-out NBA. J’avais la conviction que certaines opportunités pouvaient se présenter. C’est le cas de Justin HARPER qui nous a été proposé tout récemment alors qu’il était inenvisageable de le voir évoluer en Europe il y a encore quelques semaines. Pour preuve, il a refusé une grosse proposition émanant d’un club français mi-juillet. Il est vrai qu’au départ j’avais dans l’idée de recruter un joueur plus expérimenté mais quand j’ai su que Justin HARPER nous était proposé, je n’ai pas hésité bien longtemps, bien qu’il soit rookie. Je connais bien ce joueur puisque qu’il évoluait à l’Université de Richmond aux côtés de Kevin ANDERSON que j’ai beaucoup scooté. Je le trouvais très talentueux et tout à fait dans le profil du joueur que nous recherchions. Je m’étais alors renseigné sur lui mais ses agents n’envisageaient pas à l’époque de le placer en Europe. Il faut savoir qu’avant la Draft, les pronostics l’annonçaient même plus haut, au 1er tour. Il est grand et mobile. Il possède la caractéristique de shooter naturellement extérieur et surtout avec fiabilité.Certes nous serons une équipe assez jeune, mais je pense que le talent qui existe dans cette équipe devrait permettre de compenser ce manque d’expérience. Je tiens compte également de nos joueurs cadres comme Aymeric, Abdou ou Ricardo qui seront mis à contribution pour encadrer ces jeunes joueurs et amener du leadership », explique Vincent Collet.

C’est donc le deuxième joueur que Strasbourg risque de voir partir si les choses s’arrangent au pays de l’Oncle Sam. Le potentiel des deux joueurs a primé sur les conditions contractuelles explique Martial Bellon

« La politique sportive menée par Vincent privilégie la jeunesse associée au talent à travers le recrutement de joueurs à fort potentiel tous très bien référencés. Nous souscrivons totalement au pari de la jeunesse fait par Vincent.

Au sujet des clauses NBA dont disposent Lavoy ALLEN et Justin HARPER, nous avons conscience que ces joueurs sont susceptibles de nous quitter en cours de saison, du moins avant fin janvier. Il faut savoir que ces joueurs ont un réel potentiel NBA et que dans un contexte normal, sans lock-out, jamais ces joueurs n’auraient franchi l’Atlantique, du moins dans l’immédiat. Aussi, si nous n’avions pas accepté cette clause d’ouverture vers la NBA, ces joueurs n’auraient jamais relevé le challenge de la SIG. Leur maintien dans l’effectif de la SIG dépend de deux conditions. La 1ère concerne la durée du lock-out NBA qui est aujourd’hui une énigme, même pour les spécialistes. La seconde condition est liée à la volonté des franchises NBA, une fois le lock-out fini, de faire appel à leurs joueurs draftés au second tour, ce qui n’est pas une certitude puisqu’ils ne possèdent pas de contrat garanti. Vincent a composé son équipe en tenant compte de ces incertitudes. Il a considéré que l’opportunité de recruter ces deux joueurs était plus forte que les spéculations liées à la NBA. Nous souscrivons totalement à sa démarche et partageons ensemble ce risque.»

Tags :
Comments

Commentaires (10)

  1. Loico

    Mr Bellon grand novice dans le milieu du basket souscrit évidemment à tout ce que Collet va lui proposer …! Quel danger de prendre 2 joueurs majeurs avec des clauses de retour en NBA en cas d'arrêt du lockout …personne n'imagine une seule minute que la NBA ne redémarrera pas !!
    Ce serait suicidaire pour tous les joueurs !
    Quelle naivetè de Bellon…il recommence comme la saison passée à faire preuve d'ignorance totale de la gestion d'un club professionnel ….!
    Et tout cela en exigeant des compensations pécuniaires …!

  2. AND11

    J'en ai marre qu'on s'appuie sur la Draft pour justifier le niveau d'un joueur ou son recrutement.

    Je permet de signaler qu'un mec comme Raja Bell ou Ben Wallace n'a jamais été drafté. Au contraire d'un Ajinça (20ème choix 1er tour! Donc bien meilleur que les 2 rookies de la SIG xD), ou d'un Pape Sy…

  3. Loico

    Et que vont faire les clubs qui comme Strasbourg gonflent artificiellement leur effectif par des joueurs NBA le temps du lockout et qui dés la fin de celui-ci vont les reperdre ??

    Sauf à fausser complètement les championnat et à masquer leur déficit de formation de jeunes joueurs…!

    Le seul avenir garanti de ces clubs c'est de disparaitre et avec eux leurs dirigeants irresponsables .

  4. Loico

    Tu as raison, c'est vraiment dramatique ce qui se passe à Strasbourg dans le sport professionnel tant au foot qu'au basket :une gestion dramatique et scandaleuse des dossiers sportifs par des politiques complètement incompétents sur le sujet avec une étique plus que douteuse …

    Il est grand temps que des personnes intègres et désintéressées s'en occupent mais on est en train d'ecoeurer les bonnes volontés …c'est dommage pour le sport et pour la ville .

  5. AND11

    Non, c'est une bonne nouvelle pour le basket français.

    Strasbourg est un mauvais club qui a été repêché honteusement de la relégation à une époque.

  6. Loico

    D'accord avec toi , mauvais club dirigé par un président arrivé là comme un cheveux sur la soupe , qui n'y connait rien au basket ni au milieu professionnel et qui ne cherche qu'une seule chose c'est d'avoir un job rémunèrè …et qui va écouter benoitement un coach pourtant viré l'année dernière à Villeurbanne ( vice président Parker ! C'est quand même un connaisseur lui ) et dont la compétence sera jugée à l'issue des championnats d'Europe …je rappelle que l'équipe de France n'a jamais été aussi forte …sur le papier .