Vincent Collet confirmé jusque la fin de la saison

Sans surprise, Vincent Collet a été confirmé sur le banc de Strasbourg jusque la fin de la saison.

Update : Cela est tout sauf une surprise mais Vincent Collet a bien été confirmé sur le banc de la SIG jusque la fin de la saison. C’est l’annonce faite par le club strasbourgeois via un communiqué.

27.10 C’est désormais officiel : Vincent Collet est de nouveau le coach de la SIG. « Le Directoire de la SIG STRASBOURG a décidé de mettre à pied à titre conservatoire M. Henrik DETTMANN à compter de ce jour dans le cadre d’une procédure en vue d’une éventuelle rupture de son contrat d’entraîneur. Dans l’attente d’une prise de décision quant au sort de son contrat, M. Vincent COLLET assurera l’entraînement de l’équipe professionnelle. Contraint par les procédures en cours, la SIG STRASBOURG ne communiquera plus avant le 8 novembre 2016 » précise le communiqué publié par le club alsacien.

09h10 Depuis son arrivée en Alsace la greffe Henrik Dettmann a du mal à prendre sur le banc de la SIG.Le style de jeu prôné ne donne pas satisfaction pour le moment et les résultats ont peine à suivre. Aussi le sort du technicien finlandais est de plus en plus en suspend. Et ce à tel point que les DNA vont jusqu’à évoquer dans leur édition du jour le retour d’un certain Vincent Collet. « Le choix, de prime abord, peut surprendre puisque les deux camps ne s’étaient pas forcément quittés en bons termes en juin dernier. Le Normand, tenté par une aventure à l’étranger – finalement restée lettre morte – avait tardé à répondre à l’offre de prolongation qui lui avait été faite ; le club, lui, avait mal vécu cet attentisme et avait fini par tourner la page » rappelle le quotidien (relayé par Basketeurope).

Pour rappel Vincent Collet a récemment prolongé on bail avec l’Equipe de France (jusque 2019, voir 2020 si les Bleus vont à Tokyo) mais la  FFBB ne s’était alors pas opposée à ce qu’il reprenne des fonctions en club. Le cas pourrait bien se produire très bientôt en cas d’accord entre les deux parties.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.